RMC Sport

VI Nations: l'Ecosse crée la grosse surprise en Angleterre, après 38 ans de disette

Matt Fagerson et l'Ecosse s'offrent l'Angleterre

Matt Fagerson et l'Ecosse s'offrent l'Angleterre - Icon SPort

L'Ecosse a signé un bel exploit en l'emportant contre l'Angleterre (6-11) ce samedi, lors de la première journée du Tournoi des VI Nations. Une première sur la pelouse de Twickenham depuis 1983.

Le Chardon a piqué plus fort que la Rose ce samedi, sur la pelouse de Twickenham à Londres. L'Ecosse a surpris l'Angleterre (6-11) lors de la première journée du Tournoi des VI Nations version 2021

Ce succès constitue un véritable exploit dans la Calcutta Cup (les matchs entre Anglais et Ecossais) puisque l'Ecosse courrait après une victoire sur le sol anglais depuis 1983. 38 ans plus tard, la bande emmenée par Gregor Townsend a mis fin à sa longue attente.

En termes de passion, on sera restés très loin de la folle remontée de 2019, où, d'un 31-0 pour le XV de la Rose à la mi-temps, était né un nul improbable 38-38 qu'on pensait rester dans les mémoires pour les années à venir. Moins de deux ans plus tard, les Écossais ont fait encore mieux, du moins en termes de résultat et d'Histoire, avec ce succès amplement mérité.

L'Ecosse remporte un gros combat

Face aux doubles tenants du titres, les Ecossais ont rapidement pris les devants grâce à une pénalité de l'ouvreur du Racing, Finn Russell, après seulement cinq minutes. Bien mieux rentré dans son match, le XV du Chardon a ensuite inscrit le seul essai de la rencontre, grâce à l'ailier d'origine sud-africaine Duhan van der Merwe (0-8, 29e).

Malgré deux pénalités d'Owen Farrell avant la pause (6-8, 40e), l'équipe dirigée par Eddie Jones a une nouvelle fois ses limites. Poussifs en attaque, les Anglais ont déçu et n'ont pas remporté l'âpre combat proposé par les Ecossais. Un ultime coup de pied de Finn Russell dès le retour des vestiaires (6-11, 48e) histoire de clore la marque et l'Ecosse a tenu bon, notamment grâce à son paquet d'avants. 

Des Anglais revanchards contre l'Italie

Une nouvelle défaite pour l'entame du Tournoi qui privera à coup sûr l'Angleterre d'un Grand Chelem. Mais gare au réveil du XV de la Rose lors des prochains matchs. 

L'an passé, et malgré une défaite contre le XV de France lors de la première journée (24-17), l'équipe anglaise avait coiffé les Bleus de justesse pour remporter les VI Nations. La réception de l'Italie samedi prochain pourrait donner lieu à un gros sursaut du double tenant du titre. Dans le cas contraire, le sélectionneur Eddie Jones se retrouverait plus que jamais en danger.

JGL avec l'AFP