RMC Sport

VI Nations: les trois dates possibles pour le report de France-Ecosse

Maintenant que le report de France-Ecosse est acté, la FFR explore les possibilités de reprogramation de cette rencontre du Tournoi des VI Nations, initialement prévue dimanche. Trois options sont évoquées, dont deux créneaux d'ici la fin du mois de mars.

Si le report de France-Ecosse, initialement prévu ce dimanche et perturbé en raison de cas positifs au coronavirus au sein du XV de France, est bien acté, la question est maintenant de savoir quand sera reprogrammé cette rencontre du Tournoi des VI Nations. Alors que le choix de jouer le week-end 6 ou 7 mars a directement été refusé par l’Ecosse, qui se retrouverait privée de ses meilleurs joueurs, trois autres options s’offrent désormais aux sélections écossaise et française.

Bernard Laporte, président de la Fédération française de rugby et invité du Super Moscato Show sur RMC ce vendredi, n’a pas refusé l’idée de choisir le créneau le plus immédiat, afin de rester dans le cadre de la convention FFR-LNR régissant la mise à disposition des internationaux: "Il y a trois possibilités, celle du 9 mars en fait partie. Encore une fois, il faut négocier, que ce soit nous avec la Ligue nationale de rugby et les clubs, et les Ecossais aussi parce qu'ils ont des joueurs qui jouent dans des clubs anglais."

Comme évoqué par l’Equipe ce vendredi, cette piste serait celle explorée par la FFR. Toujours selon le quotidien, la rencontre serait jouée le mardi 9 mars au Stade de France avant de retrouver, cinq jours plus tard, les Anglais pour un match qui serait décalé du samedi 13 mars au lendemain, le 14 mars.

Le créneau fin mars le plus arrangeant pour le XV de France?

La deuxième option évoquée est le créneau de la fin du mois de mars, le week-end du 27-28, une fois que tous les autres matchs du Tournoi ont été joués. Une date qui "serait l'idéal" selon Raphaël Ibanez, manager général du XV de France. Sur France 3 jeudi, le membre du staff des Bleus avait déclaré espérer "que ce match ait lieu dans le plus proche possible du Tournoi". Cependant, cette date tomberait une semaine avant les huitièmes de finales de Champions Cup, ce qui n’arrangerait pas les clubs de Top 14 encore en lice dans la compétition européenne.

Une rencontre des VI Nations jouée à la fin de la saison?

Reste alors l’option de reporter le match à la fin de la saison, ce qui laisserait plus de liberté pour choisir une date qui satisferait les deux sélections. Mais l’éventualité de jouer cette rencontre à grand enjeu pour la victoire du Tournoi des VI Nations au début de l’été parait moins préférable. Quelques mois après la date initialement prévue, le contexte et la forme des deux équipes pourraient bien être bien différents...

ALR