RMC Sport

XV de France: Galthié demande à Poirot de "se laisser une porte ouverte"

Surpris par la décision de son pilier gauche Jefferson Poirot, qui a mis un terme à sa carrière internationale à seulement 27 ans, le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié l’a invité à ne pas se fermer trop de portes, au risque de le regretter plus tard.

Jefferson Poirot a dit stop. A seulement 27 ans, le pilier gauche de l’équipe de France de rugby a souhaité mettre fin à sa carrière internationale, évoquant le besoin de se consacrer à son club (Bordeaux-Bègles) et sa famille pour justifier cette surprenante décision. La nouvelle en a sidéré plus d’un, à commencer par Fabien Galthié. Le sélectionneur du XV de France ne s’y attendait pas du tout. Qualifiant sa décision de "courageuse", il a longuement écouté Jefferson Poirot avant de l’inviter à "s’ouvrir le champ des possibles".

Ne pas s'engouffrer dans une voie sans issue

"Je comprends sa réflexion. Il est honnête avec lui-même, a réagi Fabien Galthié dans un entretien accordé à L’Equipe. J’ai dit à Jefferson que c’était sa décision. J’ai cité une phrase d’un poème qui plaisait beaucoup à Nelson Mandela: 'Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme.' Il est important que cette décision soit prise en son âme et conscience." Compréhensif face à la démarche de son pilier, dont la décision était déjà prise, Galthié lui a conseillé de ne se fermer aucune porte définitivement.

"Je peux comprendre cette décision, a poursuivi le sélectionneur du XV de France. Mais je lui ai dit qu’elle allait impacter sa vie de joueur de rugby et aussi sa vie d’homme. Donc qu’il prenne bien la mesure de tout ça. Je peux comprendre qu’on traverse des moments qui nous amènent à faire des choix. C’est important de faire des choix [...] Encore une fois, je comprends. Mais je lui ai suggéré que sa prise de décision ne soit pas une voie sans issue. C’est important de se laisser une porte ouverte."

QM