RMC Sport

XV de France: Galthié dévoile son plan pour viser "le Top 3 mondial"

Fabien Galthié, nouveau sélectionneur du XV de France, a présenté son staff et ses objectifs à la tête des Bleus, ce mercredi dans le village de Montgesty (Lot) où il a grandi. Il vise le top 3 mondial et des titres en relation étroite avec la Ligue de nationale de rugby et les clubs pros.

Les journalistes ont donc découvert Montgesty, ses 335 habitants, sa salle communale, sa mairie et son "buffet très gourmand". C’est dans ce village où il a grandi que Fabien Galthié a présenté son nouveau staff, ce mercredi. Il a d’abord officialisé la nomination de l’Anglais Shaun Edwards comme spécialiste de la défense. Il intègre le staff en compagnie de William Servat (adjoint en charge des avants), Karim Ghezal (touche), Thibault Giroud (préparation physique) et Laurent Labit (arrières). Raphaël Ibanez prend, lui, les fonctions de manager tout en récupérant une partie de la communication. Tout ce beau monde était réuni depuis dimanche soir pour un premier séminaire de travail. 

Avec ses hommes, Galthié a donc détaillé son plan jusqu’en 2023 et la Coupe du monde en France. "On construit une feuille de route avec la finalité: redevenir une nation majeure du rugby mondial, regagner des matchs et des titres pour revenir dans le top 3 rugby mondial", a expliqué l’ancien demi de mêlée. Il a aussi remercié Jacques Brunel, son prédécesseur, pour lui avoir "avoir ouvert les portes de son staff et permis de vivre cette aventure de quatre mois" lors du dernier Mondial, achevé en quarts de finale. L’ambition sera plus élevée dans quatre ans même s’il ne l’a pas verbalisée.

Des promesses pour les clubs 

Pour parvenir à ses fins, Galthié n’a pas occulté la difficile négociation à venir avec la Ligue nationale de rugby pour la mise à disposition des joueurs. Il a confirmé son souhait de s’appuyer sur un groupe de 42 joueurs à chaque match, contre 31 actuellement. "Le projet ne se fera qu’avec les clubs et la ligue, a-t-il rappelé. Je veux essayer d’avoir 42 joueurs sur les rassemblements et libérer les 14 joueurs non gardés le jeudi midi pour qu’ils puissent jouer dans leurs clubs. Pourquoi 42 joueurs? Car après les matchs, 30% de joueurs sont potentiellement à ménager, soit 12. Cela permet de s’entraîner à 30. Notre volonté est d’être transparent avec les clubs, leur livrer tout le contenu des entraînements, les contenus physiologiques et techniques."

Il a dégagé cinq thèmes pour son mandat: "notre rugby, notre projet, notre chemin, notre identité et notre exigence". Présent à ses côtés, Raphaël Ibanez, le manager, a détaillé ses fonctions qui seront cruciales, notamment dans les discussions avec le club, le second volet de ses attributions après celui de planificateur et de coordinateur au sein de la sélection. "Mon rôle sera d’organiser nos actions et relations auprès des clubs et de la Ligue, confie l’ancien talonneur international. La FFR et la Ligue ont déjà avancé avec la mise à disposition des joueurs avec la convention. Notre première volonté être à l’écoute des acteurs dans le quotidien."

NC avec Wilfried Templier