RMC Sport

UFC: McGregor plaide coupable et échappe à la prison

Conor McGregor a trouvé un accord avec la justice américaine ce jeudi à New York. La star planétaire du MMA a plaidé coupable pour son comportement violent et son pétage de plombs lors d’un événement de l’UFC en avril.

En l’espace d’un an, Conor McGregor est passé des projecteurs de Las Vegas aux lumières du tribunal de Brooklyn. Ce jeudi, la star mondiale de l’UFC (à suivre en exclusivité sur RMC Sport tout au long de l’année) a peut-être mis fin à ses déboires judiciaires en trouvant un accord avec la justice américaine. L’ancien double champion du monde de MMA a plaidé coupable suite à son dérapage le 5 avril 2018 pendant une soirée de l’UFC lors de laquelle il avait attaqué un bus d'autres combattants.

>> Comment s'abonner à RMC Sport

Et le combattant irlandais s’en tire plutôt bien puisqu’il évite la prison. Mieux, il a obtenu que cet incident ne soit pas ajouté à son casier judiciaire. En contrepartie, Conor McGregor s'est auparavant engagé à rembourser les dégâts occasionnés et à effectuer cinq jours d’intérêt général et ainsi que des stages de gestion de la colère.

Vers un combat McGregor-Nurmagomedov?

Avant de trouver un tel accord, Conor McGregor s’exposait à 12 charges criminelles et risquait au maximum sept ans de prison. Autre bonne nouvelle pour la star du MMA, cet accord exclu toute restriction sur son visa. Il pourra donc voyager sans limitation. Un retour dans l’octogone est fort probable avant la fin de l’année 2018.

Dana White, patron de l’UFC, préparerait même un combat pour le titre des poids légers entre Conor McGregor et Khabib Nurmagomedov, champion actuel et cible désignée de l’Irlandais lors de l’attaque du bus en avril. Un combat qui pourrait rapidement devenir l’un des affrontements les plus épiques de l’histoire de l’UFC.

JGL