RMC Sport

Boxe: Tony Yoka suspendu un an ferme pour ses infractions aux règles antidopage

L'avocat de Tony Yoka a annoncé ce jeudi à l'AFP que le boxeur français avait écopé d'un an ferme de suspension pour ses infractions aux règles antidopage.

La "Conquête" de Tony Yoka risque de prendre du retard. Ce jeudi, l'avocat du boxeur français a annoncé à l'Agence France Presse (AFP) que Yoka avait écopé d'un an ferme de suspension pour ses infractions aux règles antidopage.

Une peine que le boxeur va contester devant le Conseil d'Etat, a précisé son avocat. L'Agence française de lutte contre le dopage (AFLD) "sanctionne sévèrement ce qu'elle reconnait elle-même n'être qu'une négligence administrative", a regretté Me Arnaud Péricard.

Trois manquements en moins d'un an

Le boxeur de 26 ans, champion olympique à Rio en 2016, se voit reprocher d'avoir manqué à trois reprises en moins d'un an, de juillet 2016 à juillet 2017, à ses obligations de localisation pour des contrôles inopinés, auxquels doivent se soumettre les sportifs de haut niveau.

Contacté par RMC Sport, l’AFLD confirme la suspension d’un an ferme contre Tony Yoka, et n'a pas souhaité faire de commentaires aux propos de l'avocat du boxeur, Arnaud Péricard.

Rédaction