RMC Sport

UFC: Khabib allume McGregor, "ce clown"

Accueilli en héros au Daghestan, Khabib Nurmagomedov s’en est encore pris à Conor McGregor qu’il a qualifié de clown et qu’il voulait surtout faire taire après toutes les déclarations de l’Irlandais et de son clan avant le combat.

Khabib Nurmagomedov a assouvi son souhait le plus cher qu’il attendait chaque jour depuis longtemps: battre Conor McGregor. De retour au Daghestan en héros après sa victoire par soumission sur l’Irlandais samedi, le combattant russe a de nouveau allumé son adversaire irlandais qu’il a fait plier dans le quatrième round avant de sauter dans la foule pour s’en prendre à son clan. 

"J’ai prié Dieu pour une chose, être seul avec dans la cage avec ce clown"

"J’ai prié Dieu pour une chose, être seul avec dans la cage avec ce clown, a-t-il déclaré devant les 10.000 fans qui s’étaient massés dans l’Anzhi Arena pour l’accueillir à Makhachkala. Je 'Lui' ai demandé chaque jour. J’ai prié pour que nous ne soyons pas blessés, que nous fassions le poids (lors de la pesée, ndlr), que nous retrouvions nos forces et que nous soyons finalement enfermés dans cette cage. Parce que beaucoup de choses ont été dites hors de la cage mais j’avais dit qu’une fois que la porte de l’octogone serait fermée, je serais responsable de mes actions."

Depuis le podium installé au milieu du terrain de football, celui qui compte 27 victoires en autant de combats en MMA s’est lâché. "La première chose que je voulais lui montrer c’est la différence entre nos habitants, a-t-il confié. Nous connaissons notre histoire, nos ancêtres et ce que les gens ont traversé. Rien ne peut nous briser."

S’il redoute que son père, Abdulmanap Nurmagomedov, l’écrase pour son attitude, il a assumé d’être descendu dans la foule pour régler ses comptes avec le proches de McGregor. "Pour ce qu’il s’est passé après, certaines personnes disent que j’ai ai mal fait, d’autres que j’ai pris la bonne décision. Vous ne pouvez pas confiner un aigle dans une cage. Et je le leur ai montrés."

NC