RMC Sport

Le père de Djokovic allume Federer

Invité d'une émission TV en Serbie, le père de Novak Djokovic est revenu sur une vieille embrouille entre son fils et Roger Federer, estimant que le Suisse n'est "pas un homme bon".

Les déclarations datent du week-end passé, mais ressortent ces dernières heures dans la presse étrangère, en Espagne ou en Belgique. Invité d'une émission télévisée en Serbie, Srdjan Djokovic, le père du numéro 1 mondial Novak, a encore été l'auteur de quelques déclarations qui ne devraient pas réchauffer la relation assez froide entre son fils et le Suisse Roger Federer...

"Il y a environ quinze ans, se souvient-il, il (Federer) a attaqué mon fils quand il était encore jeune, âgé de 18 ou 19 ans. Il savait que quelqu’un qui serait meilleur que lui viendrait. Je disais alors qu’il était un grand champion, le meilleur à l’époque. Mais même si c’est un grand champion, ce n’est pas pour autant un homme bon".

"Les médias disent tellement de choses dégoûtantes sur Novak..."

Visiblement, Srdjan Djokovic fait ici référence à la Coupe Davis 2006, quand Roger Federer avait pointé le comportement de Novak à l'encontre de son compatriote Stanislas Wawrinka.

Mais plus globalement, le paternel estime que son champion de fils est un incompris, notamment par les médias étrangers. "De toute évidence, ils n’ont pas la meilleure opinion de nous et nous les dérangeons constamment par rapport à quelque chose, regrette-t-il. Pour vous dire la vérité, je ne veux pas non plus faire partie de leur monde. Il me semble que leur monde est tordu."

Et d'en remettre une couche sur un ton plus agressif: "Je dis juste la vérité, ils ne nous aiment pas. Que dois-je faire? Ils le calomnient tellement, disent tellement de choses dégoûtantes sur lui que c’est tout simplement incroyable. (...) Et mes réponses ne sont rien par rapport à la manière dont ils traitent cet immense champion, ce champion qu'ils ne connaitront plus jamais après lui."

C.C.