RMC Sport

Masters 1000 de Paris-Bercy: ça passe pour Chardy, Mannarino, Paire et Tsonga

Carton plein pour les Français engagés au tournoi de Paris-Bercy 2019, qui s'est ouvert ce lundi. Jérémy Chardy, Benoît Paire, Jo-Wilfried Tsonga et Adrian Mannarino ont battu respectivement Sam Querrey, Damir Dzumhur, Andrey Rublev et Casper Ruud. Seule déception: le forfait de Richard Gasquet, qu'on ne reverra pas avant 2020.

Un Français accèdera-t-il à la finale du Masters 1000 de Paris-Bercy pour la première fois depuis Jo-Wilfried Tsonga en 2011? On aura la réponse dimanche. Mais pour la première journée de l'édition 2019, les tennismen tricolores ont assuré. La journée avait pourtant mal débutée car après le forfait de Roger Federer, c'est Richard Gasquet qui a jeté l'éponge et annoncé la fin de sa saison.

Tsonga s'en sort contre Rublev

Tous deux issus des qualifications, Jérémy Chardy et Sam Querrey se sont affrontés. Et c'est le Français qui a dominé l'Américain en trois sets (5-7, 6-3, 7-5). Benoît Paire, lui, s'est défait du Bosnien et lucky loser Damir Dzumhur en deux manches (7-5, 6-4). Jo-Wilfried Tsonga a eu besoin de 2h22 - le match le plus long du jour - pour se défaire du 22e joueur mondial, le Russe Andrey Rublev (4-6, 7-5, 6-4). Enfin, lors du dernier match de la journée, Adrian Mannarino, qui bénéficiait comme Tsonga d'une invitation (wild card), a éliminé le Norvégien Casper Ruud en deux sets (6-4, 6-2).

Sébastien Grosjean, le nouveau capitaine de l'équipe de France de Coupe Davis, a apprécié. A deux semaines de la phase finale de l'édition 2019 en Espagne, il est là pour assister aux matches des joueurs français et échanger avec eux, notamment ceux concernés par la sélection (Paire et Tsonga ce lundi). Rappelons que le capitaine Grosjean a encore la possibilité de changer sa liste en fonction des dernières performances.

Au deuxième tour, Jérémy Chardy aura fort à faire face au Russe Daniil Medvedev, 4e joueur mondial. Benoît Paire se mesurera à son compatriote Gaël Monfils, numéro un français (13e mondial) et Jo-Wilfried Tsonga aura sur sa route l'Italien Matteo Berrettini, numéro 9 mondial. Adrian Mannarino va lui affronter une montagne: l'Espagnol Rafael Nadal, numéro 2 mondial.

N.B avec Anthony RECH