RMC Sport

Nadal avait déjà connu un coup de pompe

Battu 6-4, 6-4 par Roger Federer en finale du tournoi de Madrid au lendemain d’une demi-finale marathon, l’Espagnol Rafael Nadal avait déjà connu pareille mésaventure à Chennai en 2008.

La méforme de Rafael Nadal a surpris parce que le n°1 mondial nous a habitué depuis son premier titre à Roland-Garros en 2005 a terrasser ses adversaires grâce à une condition physique hors-norme. Dimanche, Roger Federer a cueilli l’Espagnol, pourtant sa bête noire sur terre battue (1 victoire pour 9 défaites), à froid. Le Suisse a su tirer avantage d’un Nadal usé par ses 4h03 de combat dantesque la veille contre le Serbe Novak Djokovic. Nadal avait connu une pareille mésaventure en janvier 2008 au tournoi de Chennai. Le Majorquin s’était en effet écroulé en finale 6-1, 6-0 face au Russe Mikhail Youzhny, payant les efforts déployés 24h plus tôt face à son compatriote Carlos Moya, vaincu 6-7, 7-6, 7-6 après une confrontation de 3h54.

La rédaction