RMC Sport

Nadal intraitable

-

- - -

L’Espagnol a battu son rival Roger Federer en finale du tournoi de Madrid, à une semaine de Roland Garros (23 juin – 6 mai). Il devient avec 18 titres, le recordman, de victoires en Masters Series.

Le vrai Rafael Nadal est de retour. Ça ne fait plus aucun doute depuis sa victoire (6-4, 7-6) sur Roger Federer ce dimanche à Madrid. Le Nadal emprunté, gêné par les blessures de l’année 2009 n’est plus. Celui qu’on connaissait bagarreur et inarrêtable est revenu.

Pour la 21e confrontation entre Nadal et Federer, les deux rivaux, le duel a, pour la quatorzième fois, tourné en faveur de l’Espagnol, au terme d’un match disputé, mais logiquement remporté par Nadal. Le nouveau numéro 2 à l’ATP récupère un titre que le Suisse lui avait enlevé, il y a exactement un an (6-4, 6-4). La première manche a été remportée au terme de 55 minutes de combat. Le break obtenu en début de match (1-1) a été décisif. Solide au service, Nadal a fait preuve d’autorité pour conclure la première manche, en 55 minutes, d’un magnifique coup droit croisé.

Federer a tenté de réagir dans le second set. Il n’a jamais concédé son service. Mais il n’a pas non plus suffisamment bousculé son adversaire. Le Suisse n’a pas mis la main sur ce match. Le jeu décisif lui a été défavorable. On ne sait vraiment si l’avantage psychologique de Nadal a joué. Mais il a mieux géré les temps forts de la rencontre pour prendre la mesure de Federer.

A seulement, 24 ans (en juin), Nadal a donc conquis à Madrid son 18e titre en Masters Series. Il dépasse André Agassi au tableau des records. Le Majorquin a envoyé un avertissement à ses adversaires, à sept jours seulement de Roland Garros qu’il veut reconquérir. Un succès, conjugué à une défaite de Federer (tenant du titre) avant les demi-finales à Paris, lui redonnerait une place de numéro un mondial perdu en juillet dernier.

Paul Basse