RMC Sport

Pour Nadal et Federer, c’est la rentrée !

Roger Federer et Rafael Nadal

Roger Federer et Rafael Nadal - -

Le compte à rebours vers l’US Open est lancé. Lundi débute la saison sur dur avec le Masters 1000 de Toronto au Canada. Un tournoi qui marque la fin des vacances pour Rafael Nadal et Roger Federer.

Rentrée des classes oblige, il est l’heure de faire l’appel. Roger Federer ? Présent. Après avoir sillonné la Méditerranée au bord d’un yacht et complètement coupé avec le tennis depuis sa participation au tournoi de Wimbledon, le Suisse fait son grand retour. Un nouveau départ très attendu, selon notre consultant Patrice Dominguez : « Il a besoin de se relancer. Les grandes années Federer sont derrière lui. On ne le verra plus faire 23 demies-finale de Grand Chelem consécutives. A ce titre, ce Master 1000 de préparation avant l’US Open sera riche d’enseignements. Même si je pense que ce sera compliqué, car il a ouvert la porte à certains joueurs comme Berdych. Cependant, en prenant Paulo Annacone, l’ancien coach de Sampras, il a envoyé un signe à ses adversaires : «Je ne suis pas fini’ ».

Les bons résultats en plus (victoire à Roland-Garros et Wimbledon), l’autre tête d’affiche, Rafael Nadal, a aussi largement profité de l’été pour se reposer. Après un saut en Afrique du Sud et quelques larmes de joie pour le sacre de l’Espagne, le numéro 1 mondial a soigné ses genoux sur son île de Majorque, au milieu de ses amis et de ses cannes à pêches. Du repos bien mérité avant de s’attaquer au dernier Grand Chelem qui lui résiste : l’US Open.

Simon, meilleure chance française

« Rafael, on le verra revenir progressivement, prédit l’ancien DTN Dominguez. Il arrive directement pour Toronto. Ca veut dire qu’il était fatigué. Ce tournoi sera un indicateur pour lui dont on sait qu’il peine dans les premiers tours, comme ça avait été le cas à Wimbledon, avant qu’il ne s’envole vers le titre ». Preuve de sa volonté de succès, l’Espagnol s’alignera en double avec le numéro 2 mondial, Novak Djokovic.

Côté français, les meilleures chances se situent dans la raquette de Gilles Simon, quart de finaliste cette semaine à Washington. Blessé, Jo-Wilfried Tsonga ne devrait lui « pas être en état de jouer avant le mois de septembre ». Tout comme Richard Gasquet qui « devrait être à fond les ballons à partir de début septembre ». Soit juste à temps pour la demi-finale de Coupe Davis à Lyon contre l’Argentine.

dossier :

Roger Federer

Maxime Marchon