RMC Sport

Rome (Masters 1000) : Murray s’offre Djoko pour son anniversaire

-

- - -

Le jour de ses 29 ans, Andy Murray a balayé (6-3, 6-3) le numéro un mondial Novak Djokovic ce dimanche en finale du Masters 1000 de Rome. Le Britannique dompte pour la première fois le Serbe sur terre battue. A une semaine de Roland-Garros, la menace écossaise est à prendre très au sérieux.

Novak Djokovic n’est pas connu pour sa générosité sur le court. Le Serbe a pris l’habitude de tout confisquer, sans état d’âme. Son cadeau, Andy Murray l’a décroché au mérite. Impossible à déborder ce dimanche sur une terre battue rendue particulièrement lourde par les conditions humides, l’Ecossais a parfaitement contrôlé le match pour s’offrir sa 12e victoire en Masters 1000, le jour de ses 29 ans. Jamais l’Ecossais n’avait vaincu à Rome. Les proportions de sa victoire (6-3, 6-3) face au numéro 1 mondial ajoute un peu saveur au gâteau.

Djokovic fatigué

L’indestructible Djokovic a sans doute payé l’accumulation de matches. Vainqueur à Madrid la semaine dernière face à ce même Murray, il a enchainé avec une difficile semaine. Samedi en demies, il a dû batailler plus de trois heures pour se défaire de Kei Nishikori (2-6, 6-4, 7-6 [5] ). Son 30e titre en Masters et les 100 millions de dollars en carrière attendront encore un peu. Sur les nerfs ce dimanche au Foro Italico (il a écopé d’une pénalité pour avoir fracassé une raquette qui a atterri… dans les tribunes), Djokovic a besoin de repos à une semaine de Roland-Garros. S’il faut bien sûr se garder de tirer des enseignements définitifs de cette victoire de Murray, elle renverse tout de même quelques dynamiques. Le numéro 2 brise ainsi une série de quatre défaites consécutives face au maitre (23-10 pour Djoko dans leurs confrontations). Mieux, il domine pour la première fois le boss du tennis mondial sur terre battue. Toujours bon à prendre.

dossier :

Novak Djokovic

la rédaction