RMC Sport

Open d'Australie: Karatsev renverse Auger-Aliassime et signe une première en 25 ans

Aslan Karatsev a signé une grosse performance en l'emportant en cinq sets face au Canadien Félix Auger-Aliassime dimanche à l'Open d'Australie (3-6, 1-6, 6-3, 6-3, 6-4). Le Russe de 27 ans réalise l'exploit de se qualifier pour les quarts de finale dès sa première participation à un tournoi du Grand Chelem. Un exploit inédit depuis 1996.

Match après match, Aslan Karatsev écrit son nom dans la légende de l'Open d'Australie. A 27 ans, le Russe est en train de se faire un nom à Melbourne. Issu des qualifications et pour son premier Grand Chelem, Aslan Karatsev s'est invité en quarts de finale du tournoi après avoir été mené deux sets à zéro par le jeune espoir canadien Félix Auger-Aliassime (19e mondial), dimanche à Melbourne.

Classé au-delà de la centième place mondiale (114e), Karatsev s'est imposé après environ trois heures et demie de match et après une énorme bataille contre l'un des futurs grands du circuit ATP.

Un combat conclu en cinq manches sur un ultime coup droit gagnant (3-6, 1-6, 6-3, 6-3, 6-4). Aslan Karatsev défiera le N.3 mondial Dominic Thiem ou le Bulgare Grigor Dimitrov (18e) pour une place dans le dernier carré. Une belle opportunité de poursuivre sa folle épopée aussie.

Karatsev égale Ivanisevic à Melbourne

A 27 ans, Aslan Karatsev devient ainsi le premier joueur à atteindre les quarts de finale dès son premier tournoi majeur depuis l'Allemand Alex Radulescu il y a vingt-cinq ans sur le gazon de Wimbledon en 1996. Et le Russe en profite pour devenir le premier qualifié à rallier ce stade de la compétition en Grand Chelem depuis l'Australien Bernard Tomic, toujours à Wimbledon, en 2011.

A Melbourne sa performance est loin de passer inaperçue et constitue un véritable exploit. Aslan Karatsev est devenu le troisième joueur de l'ère Open, après l'Australien Bob Giltinan (1977) et le Croate Goran Ivanisevic (1989), à rejoindre les quarts de finale de l'Open d'Australie après s'être extirpé des qualifications.

"Dur à avaler" pour Auger-Aliassime

L'histoire est d'autant plus belle pour le Russe qu'on ne donnait pas cher de sa peau quand il s'est retrouvé mené deux manches à zéro après à peine plus d'une heure de jeu face à Félix Auger-Aliassime. Ni Karatsev ni lui son rival Canadien n'avaient encore joué de match en cinq sets dans leur carrière.

Pour "FAA" cette défaite constitue un gros ratée pour celui qui rêvait de disputer son premier quart en Grand Chelem. A 20 ans, Auger-Aliassime n'avait pas encore perdu le moindre set lors de cet Open d'Australie. Ce dimanche, ses premières manches perdues lui auront finalement été fatales.

"C'est vraiment dommage de ne pas avoir réussi à passer ce dimanche. C'est dur à avaler, a concédé Félix Auger-Aliassime après son élimination. Mais c'est le tennis. C'est comme ça, c'est la vie. Et honnêtement, cela ne pourra que m'aider pour le futur."

Déjà expéditif au tour précédent contre le neuvième joueur mondial Diego Schwartzman (6-3, 6-3, 6-3), Aslan Karatsev a encore signé un bel exploit à Melbourne. Surtout, le Russe s'offre le droit de rêver à mieux.

JGL avec l'AFP