RMC Sport

Roland-Garros: "Un million de visiteurs uniques" pour Amazon

Nouveau diffuseur de Roland-Garros depuis cette année, Amazon Prime Video a enregistré plus d'un million de spectateurs sur sa plate-forme pour le tournoi. Des chiffres encourageants, qui l'auraient motivé à se positionner sur la Ligue 1.

C’était l’année du renouveau pour la diffusion télévisée de Roland-Garros. Depuis le début de la quinzaine, une partie des matchs, notamment ceux en session de nuit, était accessible uniquement en ligne, sur Amazon Prime Video. Une fin du "tout gratuit" pour le Grand Chelem français, qui a tout de même fait augmenter de 25% ses droits TV, mais a fait jaser ces derniers jours. Au moment de dresser le bilan du tournoi, ce dimanche, les organisateurs se sont réjouis des bonnes audiences réalisées par la plate-forme, avec "plus d’un million de visiteurs uniques".

"Un très beau démarrage"

"Les indications montrent qu’on a eu un très beau démarrage, ce qui n’est surement pas étranger à ce qui s’est passé ensuite sur le foot, tant la qualité de l’expérience était au rendez-vous, a assuré Amélie Oudéa-Castéra, directrice générale de la Fédération française de tennis en conférence de presse. Mais le succès d’Amazon n’a pas empêché France Télévisions d’avoir des records d’audience pendant le tournoi." La demi-finale entre Novak Djokovic et Rafael Nadal a notamment permis à France 3 d’enregistrer un pic à 4,4 millions de téléspectateurs.

Malgré ces droits TV revus à la hausse, le tournoi a quand même connu une baisse logique de son chiffre d’affaires, engrangeant 180 millions d’euros contre 265 millions habituellement. Dans ces recettes, les médias représentent 55% du total, une augmentation nette par rapport aux années précédentes. À l’inverse, la jauge de spectateurs (seuls 100.000 spectateurs ont pu se rendre à la Porte d’Auteuil cette année) fait baisser le part de l’hospitalité et la billetterie à seulement 10%.

Amazon s'est offert 80% de la Ligue 1 et Ligue 2

Fort de cet essai concluant avec le tennis, Amazon Prime Video a aussi mis la main sur 80% de la Ligue 1 et la Ligue 2, vendredi. Le géant du numérique s’est réjoui de "marquer le début d'une nouvelle ère pour la Ligue 1 avec des matchs distribués pour la première fois en France sur un service de streaming vidéo". Alex Green, directeur général d'Amazon en charge de Prime Video Sport Europe, s’était alors dit "encouragé par l’accueil qu’a reçu la diffusion de Roland-Garros auprès de nos abonnés."

Pour ce qui est de Roland-Garros, Amazon avait obtenu en 2019 le lot comprenant les sessions nocturnes pour les années 2021, 2022 et 2023. L’expérience des téléspectateurs devraient donc être sensiblement la même l’année prochaine, même si les critiques déplorant la raréfaction du sport gratuit à la télévision ont afflué ces derniers jours. En conférence de presse, Daniil Medvedev avait aussi déploré la baisse du cashprize du tournoi, en demandant "où était passé" l’argent d’Amazon.

Corentin Parbaud avec Anthony Rech