RMC Sport

Le petit monde de Rafael Nadal

Rafael Nadal

Rafael Nadal - -

Emu et tout à sa joie d'avoir remporté le sixième Roland-Garros de sa carrière, Rafael Nadal n'a pas manqué de remercier ses proches. Justement, qui sont ceux qui forment l'entourage du champion ? Un clan cosmopolite où se mêlent famille, petite amie, anciens joueurs de tennis et agents.

Toni, l’oncle-entraîneur.

La double casquette aurait pu être un poids pour cet ancien joueur professionnel. Loin de là. Très proche de son neveu, il le remplace parfois en conférence de presse, un exercice que n’affectionne pas « Rafa ». Toni a toujours été intraitable avec celui qu’il entraîne depuis l’âge de douze ans, lui imposant notamment très jeune de lourdes séances d’exercices physiques. C’est d’ailleurs lui qui a eu l’idée de faire de son neveu, droitier, un gaucher. Suite au divorce en 2009 des parents du prodige, la relation coach-oncle qu’entretient Toni avec « Rafa » s’est encore renforcée.

Miguel Angel, l’autre oncle.

Contrairement à Toni, il n’entraîne pas Rafael Nadal et ne joue pas au tennis. Lui, c’est le ballon rond qu’il affectionne. Ancien international espagnol, Miguel Angel Nadal a défendu les couleurs de Majorque (1986-1991 puis 1999-2005) puis du FC Barcelone (1991-1999) et a longtemps cru que son neveu, passionné de football tout petit et doué pour ce sport, allait marcher dans ses traces. Aujourd’hui, il suit avec beaucoup d’intérêt et d’assiduité la carrière de son neveu même si ce dernier est un fervent supporter du… Real Madrid !

Carlos Costa, l’agent.

Encore un joueur de tennis dans l’entourage de Rafael Nadal. Ancien numéro 10 mondial, Carlos Costa gère les intérêts du numéro un mondial. Il est omniprésent, toujours tapi dans l’ombre de la star et présent aux entraînements et aux matches aux côtés de Toni Nadal. Il n’est d’ailleurs pas le seul à squatter le box réservé aux proches du joueur. Benito Barbadillo, l’autre représentant de « Rafa » et ancien de l’ATP, est également derrière son poulain.

Maria Francesca Perello dite « Xisca », la copine.

Cherchez bien dans l’entourage de Rafael Nadal une présence féminine… il n’y en a pas. Du moins en apparence. Car le cœur du Majorquin est bien pris. L’élue de son cœur s’appelle Maria Francesca Perello, une amie d’enfance venant, elle aussi, de Majorque et très appréciée de la grand-mère du champion. Un bon point pour elle, comme sa discrétion d’ailleurs. Les opportunités de voir celle, qui pour beaucoup finira bien un jour par s’appeler Madame Nadal, sont rares. Dimanche, son beau visage et sa longue chevelure brune frisée étaient pourtant visibles en tribune pour soutenir son chéri.

dossier :

Rafael Nadal