RMC Sport

Nadal : « L'un des pires moments de ma carrière »

L'Espagnol Rafael Nadal, très ému, a reconnu vendredi que son forfait de Wimbledon, dont il est le tenant du titre, en raison de douleurs persistantes aux genoux, était une décision très difficile à prendre.

Rafael Nadal, que ressentez-vous à l'idée de ne pas défendre votre titre ?
C'est l'un des pires moments de ma carrière. Mais je ne suis pas à 100%. Je n'ai pas le sentiment d'être prêt pour un tournoi aussi important que Wimbledon. J'ai décidé que je ne pouvais pas disputer ce tournoi cette année. J'ai tout essayé, j'ai travaillé dur ces dernières semaines pour arriver ici dans les meilleures conditions. Aujourd'hui (vendredi, contre le Suisse Stanislas Wawrinka en match-exhibition), même si cela n'était pas horrible, je n'étais pas proche de mon meilleur niveau. Quand j'entre dans un tournoi comme Wimbledon, c'est pour gagner. Là, j'ai le sentiment que je n'étais pas prêt pour gagner. Ne pas jouer à Wimbledon a été une des décisions les plus difficiles de ma carrière. Mais les circonstances l'ont rendu plus facile à prendre.

Vos problèmes de genoux ne vous inquiètent-ils pas ?
Ce n'est pas chronique. Je peux me remettre, c'est certain (...) Cela fait longtemps que je joue avec des problèmes aux genoux. Je vais m'arrêter quelques temps. Je ne sais pas combien de temps. Je suis arrivé dans la pire des conditions à un des moments les plus importants de la saison. J'ai eu des problèmes physiques dans les deux tournois les plus importants pour moi, Roland-Garros (éliminé en 8e de finale après la première défaite de sa carrière à Paris) et Wimbledon. C'est dur à accepter. Je vais travailler très dur pour revenir aussi vite que possible. Je veux revenir à 100%, aussi bien mentalement et physiquement.

Le problème n'est donc pas uniquement physique ?
L'un des gros problèmes, c'est que quand je joue, je pense plus à mes genoux qu'à mon jeu. C'est difficile de jouer comme ça. Personne n'est plus déçu que moi. J'ai des souvenirs incroyables dans ce tournoi, pas seulement l'an passé, même si cela a été un des moments les plus importants de ma carrière. C'est dur, mais j'espère que le public comprendra que j'ai fait de mon mieux.

dossier :

Rafael Nadal

La rédaction - Avec AFP