RMC Sport

Roland-Garros: balayé par Zverev, Davidovich avait hésité à entrer sur le court

Alejandro Davidovich Fokin a expliqué les raisons pour lesquelles il n'a pas été en mesure de rivaliser avec l'Allemand Alexander Zverev ce mardi, en quarts de finale de Roland-Garros.

Nettement dominé (6-4, 6-1, 6-1) par Alexander Zverev en quarts de finale de Roland-Garros, Alejandro Davidovich Fokina avait trop puisé dans ses réserves en début de tournoi pour lutter à armes égales face à l'Allemand. Davidovich Fokina, qui n’avait jamais joué de quart en majeur, a tenté de se détacher au cours d’une première manche décousue.

Las ! Abandonné par sa première balle et touché physiquement - il a souffert de problèmes de dos -, le joueur de 22 ans a perdu quatre fois son service et la manche. La suite aura été à sens unique en faveur du 6e joueur mondial.

"Tout me pesait, physiquement et mentalement"

"Je suis un peu déçu de moi-même, a confié Davidovich Fokina face à la presse. Mon physique et ma mentalité m'ont fait défaut, et je ne voulais pas donner cette image. Je pars avec une épine dans le pied. Hier et aujourd'hui, je n’ai pas pu mettre une chaussette, j'étais physiquement assez mal en point. Je ne savais pas si je devais entrer sur le terrain aujourd'hui, car je ne voulais pas faire ce que j'ai fait, mais je voulais vivre le moment présent et tout au long du match, tout me pesait, aussi bien physiquement que mentalement."

Après avoir inscrit cinq jeux d’affilée à partir de 1-1 pour remporter la deuxième manche, Zverev a enfoncé la tête de son adversaire sous l’eau. Complètement résigné face à tant d’impuissance, Davidovich Fokina a continué de sombrer malgré quelques coups inspirés.

Alexander Zverev, finaliste du dernier US Open, tentera de se qualifier pour la finale à Paris contre le vainqueur de l'autre quart du bas du tableau, qui oppose mardi soir le Grec Stefanos Tsitsipas (n°5) au Russe Daniil Medvedev (n°2).

QM