RMC Sport

Roland-Garros: grosse amende et menace d’exclusion pour Osaka

Naomi Osaka, qui refuse de se présenter en conférence de presse lors de ce Roland-Garros, pourrait être exclue du tournoi, annonce l’organisation. Une amende de 15.000 dollars lui a déjà été infligée.

La deuxième joueuse mondiale vient de se mettre à dos les quatre tournois du Grand Chelem. Naomi Osaka, qui a décidé de ne pas s’exprimer devant les médias lors de la quinzaine de Roland-Garros, ne restera pas impunie. Comme attendu, une amende lui a été infligée (15.000$) mais c’est aussi une menace d’exclusion qui plane désormais au-dessus de sa tête.

"Des infractions à répétition pourraient engendrer des sanctions plus sévères, y compris l’exclusion du tournoi"

"Nous avons informé Naomi Osaka que, dans l’hypothèse où elle continuerait à manquer à ses obligations médiatiques pendant le tournoi, elle s’exposerait à de nouvelles sanctions, comme cela est stipulé dans le Code de conduite, écrit le communiqué du tournoi, en collaboration avec les autres Grands Chelems. Des infractions à répétition pourraient engendrer des sanctions plus sévères, y compris l’exclusion du tournoi."

Roland-Garros rappelle que "l’un des aspects clés des règles du Grand Chelem est le devoir qu’ont les participants de s’entretenir avec les médias, quel que soit le résultat de leur match". Le tournoi annonce par la même occasion que "le déclenchement d’une enquête pour faute grave, pourrait mener à des amendes plus lourdes et des suspensions pour les Grands Chelems à venir".

Une prise de contact "sans succès" avec la joueuse

Il est aussi précisé que l’organisation avait demandé à la joueuse, après son annonce de boycott, de revenir sur sa position... "sans succès", précise ce communiqué signé par les présidents des quatre Grands Chelems. Ce dimanche, Osaka a franchi le premier tour de Roland-Garros face à Tig (6-4 7-6) et a rendez-vous face à une autre Roumaine pour son prochain match, Bogdan.

JAu