RMC Sport

Tennis: "très préoccupés" par le sort de Peng Shuai, les Etats-Unis réclament une "preuve vérifiable"

La disparition de Peng Shuai, joueuse de tennis chinoise qui a accusé publiquement un ancien haut dirigeant de son pays de viol, inquiète fortement la Maison Blanche. Washington réclame une "preuve vérifiable" concernant la sécurité de la joueuse et se dit "très préoccupé".

Le sort de Peng Shuai mobilise de plus en plus. Depuis ses accusations de viol à l'encontre d'un ancien haut dirigeant chinois, la joueuse de tennis de 35 ans est portée disparue. Et le mail diffusé par un média chinois en lui étant attribué n'a rassuré absolument personne. Ce vendredi, Washington se dit "très préoccupé", comme l'a assuré la porte-parole de la Maison Blanche Jen Psaki.

Maracineanu demande de la "transparence"

Les Etats-Unis demande à Pékin de fournir une "preuve vérifiable et indépendante" concernant la sécurité de l'ancienne numéro 1 mondiale de double, ainsi que l'endroit où elle se trouve. "Nous savons que (le gouvernement chinois) n'a aucune tolérance pour les personnes qui s'expriment, et des antécédents quand il s'agit de réduire au silence ceux qui s'expriment", a ajouté Jen Psaki.

Des déclarations en forme de coup de pression, qui interviennent dans un contexte de rivalité économique et géopolitique très forte entre la Chine et les USA, notamment à propos de la situation de Taiwan, que le régime chinois considère comme une partie de son territoire.

Dans le même temps, la ministre déléguée chargée des Sports en France, Roxana Maracineanu, appelle à la "transparence" concernant le sport de Peng Shuai et les accusations qu'elle a émises.

Depuis plusieurs jours, le monde du tennis se mobilise pour savoir ce qui est arrivé à la joueuse. La WTA menace de cesser ses activités en Chine, l'ATP demande à s'entretenir avec Peng Shuai et les joueurs et joueuses du circuit réclament des nouvelles, notamment via le hashtag #whereisPengShuai (où est Peng Shuai) sur les réseaux sociaux.

A.Bo avec AFP