RMC Sport

US Open: Djokovic menace de faire l’impasse pour mieux préparer Roland-Garros

Novak Djokovic annonce vouloir se consacrer à Roland-Garros et à la saison sur terre battue, ce qui implique qu’il pourrait manquer l’US Open.

Le coup de gueule du numéro un mondial sur l’US Open pourrait avoir une suite. Alors qu’il avait dénoncé des conditions d’organisation "extrêmes" et "inapplicables", Djokovic menace désormais à la télévision serbe de ne pas se rendre à New York fin août pour privilégier Roland-Garros qui devrait se dérouler dans la foulée. 

Et il ne semble pas être le seul à s’alarmer sur les conditions dans lequel le Grand Chelem pourrait se dérouler. "La plupart des joueurs à qui j'ai parlé étaient assez négatifs", déclare-t-il. Par exemple, Rafael Nadal avait aussi fait part de son inquiétude alors que Roger Federer a lui annoncé de son côté qu'il ne reviendra qu’en 2021.

"La saison se poursuivra très probablement sur terre battue en septembre"

Si les tournois sur terre battue n’ont pas encore été reprogrammés en dehors de Roland-Garros, le Serbe veut faire de cette surface sa priorité pour la reprise de la saison. "Pour moi, en l'état actuel des choses, la saison se poursuivra très probablement sur terre battue en septembre".

Les Masters 1000 de Rome et Madrid devraient notamment être prévus avant Roland-Garros, fixé du 20 septembre au 4 octobre soit une semaine après la finale de l’US Open. En se concentrant sur la tournée sur terre, Novak Djokovic manquerait ainsi le rendez-vous de Flushing Meadows où il a triomphé à trois reprises (2011, 2015, 2018).

Un tournoi qui devrait imposer une quatorzaine à tous ses participants, un accès limité aux courts et à la ville ainsi que la limitation à un seul accompagnant par joueur dans les stades. Des mesures drastiques et donc préjudiciables pour l'US Open si l'absence du numéro un mondial venait à se confirmer. 

dossier :

Novak Djokovic

JAu