RMC Sport

Wimbledon: pour Mannarino, “Djokovic est un peu plus abordable”

-

- - -

Sur un nuage depuis le début de la quinzaine à Wimbledon, Adrian Mannarino s’apprête à défier Novak Djokovic. Le Français croit en ses chances de l'emporter.

Présent en deuxième semaine à Wimbledon pour la deuxième fois de sa carrière après 2013, Adrian Mannarino est serein. Libéré de sa blessure à la hanche, il a fait son retour aux portes du Top 40 à l'heure d'aborder son huitième de finale. Bref, tous les voyants sont au vert, et c’est assez inattendu pour être souligné. Vainqueur de Gaël Monfils au tour précédent, Mannarino va s’attaquer à un joueur d’un autre calibre, lundi. Novak Djokovic, vinqueur 2015. Un match qui s’annonce à sens unique sur le papier. Oui mais voilà, depuis quelques temps, le Serbe n’est plus aussi souverain que l’an passé à la même époque lorsqu’il s’agit d’aborder la deuxième semaine d’un tournoi du Grand Chelem.

>> Wimbledon: Mannarino vient à bout de Monfils

Plus tout à fait le même joueur 

“Djokovic, ce n’est plus tout à fait le même joueur qu’avant parce qu’il y a un moment où il était vraiment injouable, il était intouchable et c’était un peu grotesque. Maintenant, il est un petit peu plus abordable assure Mannarino. Maintenant, Djokovic, quand il joue mal, il joue top 20. Moi, quand je joue très, très, très, très, très bien, peut-être que je joue top 20. Si je veux l’accrocher, si je veux qu’il y ait une bagarre, il va falloir vraiment que je fasse un très bon match et puis après on verra s’il est dans un bon jour ou pas.”

>> VIDEO. Wimbledon: Thiem régale et remporte un énorme rallye

Mannarino entend "l'user au maximum"

Pour parvenir à gêner son prestigieux adversaire, Adrian Mannarino a de la suite dans les idées et un plan de jeu précis en tête. “Je ne vais pas essayer de modifier beaucoup de choses du fait que ce soit Djoko en face de moi. Je vais essayer de bien servir. Je crois que c’est ce que je fais plutôt pas mal depuis le début du tournoi, ensuite je suis un joueur assez consistant. Je m’accroche bien, je fais jouer énormément de coups à mon adversaire, j’essaie de l’user au maximum. Si Djoko est dans un bon jour et que je ne prends que des coups gagnants, je le féliciterai et puis on passera à la suite.”

dossier :

Novak Djokovic

QM avec E.S