RMC Sport

Earvin Ngapeth et Laurent Tillie récompensés après le sacre olympique

Earvin Ngapeth et Laurent Tillie ont été élu meilleur joueur et meilleur entraîneur par la confédération européenne de volley lors du traditionnel gala de fin de saison.

La belle saison du volley français se poursuit. Après le sacre olympique à Tokyo et malgré un Euro décevant, l'équipe de France a été à l'honneur ce vendredi lors du traditionnel gala de fin de saison organisé par la confédération européenne de volley. Elu meilleur joueur du tournoi olympique, Earvin Ngapeth a été élu meilleur joueur de l'année. Une juste récompense pour le réceptionneur-attaquant, grand artisan de la médaille d'or des JO, remportée au bout du suspense face à la Russie.

Une fin en apothéose pour Tillie

L'équipe de France a également été représentée par Laurent Tillie, élu meilleur entraîneur de l'année. Sélectionneur des Bleus depuis 2012, le nouvel entraîneur des Panasonic Panthers (Japon) a remporté deux Ligue mondiale (2015, 2017), un Euro (2015) et les Jeux olympiques de Tokyo cet été.

Désormais entraînée par Bernardo Rezende, qui possède l'un des plus beaux palmarès du volley mondial, l'équipe de France a connu une véritable désillution lors de l'Euro en Estonie et en République tchèque, en étant éliminée dès les huitièmes de finale par les Tchèques (0-3) après un parcours sans faute en phase de groupe (cinq victoires en cinq matchs). Malgré ce premier échec de l'ère Rezende, les volleyeurs tricolores vont partir à l'assaut d'un premier titre mondial dès septembre 2022 en Russie, alors qu'ils n'ont jamais réussi à faire mieux qu'une médaille de bronze en 2002.

AS