RMC Sport

F1: Alonso trouve que les titres de Verstappen ont "plus de valeur" que ceux d'Hamilton

Dans les colonnes du Telegraaf, Fernando Alonso a estimé que Max Verstappen a eu plus de mérite en décrochant ses deux titres de champion du monde par rapport à Lewis Hamilton. Pour l'Espagnol, le Britannique a profité d'une concurrence trop faible.

Fernando Alonso manque rarement une occasion d'égratigner Lewis Hamilton, son meilleur ennemi. Dans une interview parue samedi dans le quotidien néerlandais, le Telegraaf, en marge du Grand Prix de Mexico, le pilote espagnol d'Alpine a porté un regard sur les derniers championnats du monde. "Les titres de Max Verstappen ont plus de valeur que ceux de Lewis Hamilton", a-t-il dit, estimant que les sept couronnes du Britannique ont été acquises avec une concurrence trop faible ou seulement interne.

"J'ai beaucoup de respect pour Lewis, mais c'est différent quand vous gagnez sept titres mondiaux en n'ayant eu à vous battre que contre votre coéquipier, a estimé Fernando Alonso. Je pense qu'un titre de ce genre a moins de valeur que lorsque vous vous êtes battu contre d'autres pilotes avec une voiture équivalente ou même meilleure".

Hamilton et Schumacher, même combat ?

Son avis en faveur de Max Verstappen vaut également pour lui. Mais en faisant le parallèle avec ses titres obtenus chez Renault, le vétéran espagnol de 41 ans s'est également permis de relativiser une partie du palmarès de Michael Schumacher: "En 2005 et 2006, j'ai eu un bon début d'année et j'ai pu construire une avance. Ensuite, d'autres avaient une meilleure voiture. Mais j'ai pu gérer cet écart. Je n'ai jamais eu à me battre contre mon coéquipier Giancarlo Fisichella pour remporter le titre. Max ne s'est pas non plus battu avec Sergio Pérez ou Alex Albon pour gagner des courses. Schumacher s'est battu avec Rubens Barrichello (son coéquipier chez Ferrari entre 2000 et 2005, ndlr) pour être champion cinq fois de suite, et Hamilton avec Nico Rosberg (2013-2016) et Valtteri Bottas (2017-2022). C'est différent, je pense".

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport