RMC Sport

GP d'Azerbaïdjan: une course dingue, un podium surprise avec Ricciardo au sommet

Daniel Ricciardo

Daniel Ricciardo - AFP

Au terme d’une course complètement folle de bout en bout, Daniel Ricciardo (Red Bull) a remporté le Grand Prix d’Azerbaïdjan ce dimanche à Bakou. Il devance Valtteri Bottas. Le Canadien Lance Stroll complète le podium devant le duo Sebastian Vettel, Lewis Hamilton. Esteban Ocon accroche une nouvelle 6e place.

Un Grand Prix complètement fou

Le spectacle a été total ce dimanche sur la piste de Bakou. Duels, rebondissements, incidents, interruptions, accrochages, favoris rétrogradés… Au 34e tour, Daniel Ricciardo menait la course devant Lance Stroll, Kevin Magnussen, Esteban Ocon et Fernando Alonso ! Soit un quintet de pilotes classés au-delà de la 4e place au classement général du championnat du monde.

A bord de sa Red Bull, Daniel Ricciardo est celui qui a le mieux géré les faits de course. Après ses trois troisièmes places consécutives, le pilote australien (27 ans) remporte le 5e Grand Prix de sa carrière devant Valtteri Bottas. Le Finlandais a doublé sur la ligne d'arrivée le rookie canadien Lance Stroll (Williams), qui complète le podium. Esteban Ocon termine 6e.

Vettel et Hamilton se sont battus devant… puis derrière

Ils ont d’abord lutté aux avant-postes. Avant qu’un coup de roue de Sebastian Vettel sur Lewis Hamilton au 16e tour n’entraine une pénalité pour l’Allemand. Passage au stand également pour le Britannique à cause d'un élément du cockpit qui se détachait. Les deux rivaux ont repris leur duel dans le peloton pour finalement accrocher les 4e (Vettel) et 5e (Hamilton) places.

A lire aussi >> Vettel donne un coup de roues à Hamilton et prend une pénalité

Ocon et Perez s’accrochent

On va entendre les mouches voler ce dimanche soir autour de la table de Force India. Quinze jours après la passe d’arme canadienne, Sergio Perez et Esteban Ocon ont remis ça. Les deux pilotes se sont accrochés lors d’une tentative de dépassement du Français, qui a bloqué son coéquipier contre le mur de sécurité. Le Mexicain a pu reprendre la course à la faveur du drapeau rouge. Un fait de course qui n’a pas empêché le Français d’effectuer une superbe seconde partie de Grand Prix et d’égaler sa performance canadienne avec cette belle 6e place.

A lire aussi >> ça a encore chauffé entre Ocon et Perez

Les premiers points pour Alonso

Loin de la tête de course, la 9e place accrochée par Fernando Alonso pourrait paraitre anecdotique. Mais il s’agit des deux premiers points engrangés cette saison par le double champion du monde espagnol (McLaren), après huit Grands Prix.

VIDEO >> Ocon : "Génial de pouvoir rouler sur une saison complète"

dossier :

Lewis Hamilton

la rédaction