RMC Sport

GP de Hongrie : coup double pour Hamilton

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton - AFP

Vainqueur en Hongrie devant son coéquipier Nico Rosberg, Lewis Hamilton (Mercedes) s’empare de la tête du championnat ce dimanche. Daniel Ricciardo (Red Bull) complète le podium.

Hamilton impérial

Malgré son départ depuis la pole position, Nico Rosberg (Mercedes) n’a rien pu faire face à son coéquipier Lewis Hamilton. Trop fort. Le Britannique a pris la tête au premier virage pour ne plus jamais la lâcher. Il a remporté cinq des six derniers grands prix et s’empare du fauteuil de leader du championnat, propriété de Nico Rosberg depuis le début de la saison. Après 11 manches sur 21, six points séparent les deux hommes avant le Grand Prix d’Allemagne qui aura lieu dimanche prochain.

A lire aussi >> F1 : Rosberg prolonge à son tour chez Mercedes

Räikkönen peste contre Verstappen

Seulement 14e sur la grille de départ, Kimi Räikkönen (Ferrari) a réalisé une jolie course grâce à une stratégie décalée mais une manœuvre musclée de Max Verstappen (Red Bull) l’a empêché de se hisser à la 5e place. De quoi faire enrager le Finlandais. A moins de 10 tours de la fin, Räikkönen était plus rapide que Max Verstappen (Red Bull) mais alors que le pilote Ferrari allait doubler, le jeune Néerlandais a changé de trajectoire à plusieurs reprises. Résultat : une touchette entre les deux monoplaces qui a détruit une partie de l’aileron avant de Räikkönen et a mis fin aux espoirs du Finlandais. Après la course, Kimi Räikkönen a expliqué qu’il avait vu des « pilotes sanctionnés pour bien moins que ça ».

A lire aussi >> F1 : Daniel Ricciardo reste chez Red Bull malgré tout

Dimanche noir pour les Français

Parti en 11e position, Romain Grosjean (Haas) a terminé 14e. Et ça n’a pas été plus reluisant pour Renault. L’écurie française n’a marqué des points qu’une fois cette saison, grâce à la 7e place de Kevin Magnussen en Russie. Sur le Hungaroring, le Danois a fini 16e tandis que Jolyon Palmer est parti à la faute alors qu’il venait d’entrer dans les points à 20 tours du terme…

Alonso affolant de régularité

Après une saison 2015 cauchemardesque, Fernando Alonso (McLaren) termine une troisième fois dans le top 10 cette saison. Mais le pilote espagnol a fait encore plus fort. A Budapest, il s'est classé 7e de la première séance d'essais libres, 7e de la deuxième séance d'essais libre, 7e de la troisième séance d'essais libres, 7e des qualifications et 7e de la course ce dimanche !

dossier :

Lewis Hamilton

ADS