RMC Sport

Hamilton furieux après Vettel: "S'il veut prouver qu'il est un homme, on peut le faire en dehors de la course"

Lewis Hamilton

Lewis Hamilton - AFP

Remporté ce dimanche à Bakou par Daniel Ricciardo, le Grand Prix d’Azerbaïdjan a été marqué par de nombreux coups de théâtre, dont une spectaculaire passe d’arme entre Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. Finalement 5e de la course, le Britannique a fustigé le comportement de l’Allemand à l’issue de la course.

Au classement général du championnat du monde, la bonne affaire est signée Sebastian Vettel. Quatrième sur la ligne d’arrivée à Bakou ce dimanche, le pilote allemand a porté à 14 son nombre de points d’avance sur son dauphin Lewis Hamilton, cinquième en Azerbaïdjan. Mais le pilote allemand n’échappera pas à la polémique… et à la colère de son rival britannique.

A lire aussi >> GP d'Azerbaïdjan: une course dingue, un podium surprise avec Ricciardo au sommet

Quinzième tour. Auteur de la pole, Hamilton occupe solidement la tête lorsque Vettel l’accroche. Ce dernier écope d’une pénalité de dix secondes. Hamilton, lui, doit repasser au stand. Après l’incident, Vettel passe devant. Il ne lâchera plus cet avantage jusqu’au bout.

VIDEO >> GP d’Azerbaïdjan: Vettel donne un coup de roues à Hamilton et prend une pénalité

"Il s’est déshonoré"

Sur la ligne d’arrivée, Hamilton ne mâchait pas ses mots vis-à-vis du comportement de Vettel. "Il s’est déshonoré, pestait le Britannique. Heureusement, nous allions lentement. Cela aurait pu être bien pire si nous avions eu de la vitesse à ce moment-là. Imaginez tous les enfants regarder la F1 aujourd’hui et qui ont vu le type de comportement d’un quadruple champion du monde. Si Vettel veut prouver qu'il est un homme, on peut le faire en dehors de la voiture, face-à-face !" Il reste 12 Grands Prix à disputer cette saison. Ça s’annonce chaud.

VIDEO >> ça a chauffé entre Ocon et Perez

dossier :

Lewis Hamilton

S.R