RMC Sport

IndyCar: la belle émotion de Grosjean après sa pole au GP d'Indianapolis

Romain Grosjean a obtenu la pole position pour sa troisième course en IndyCar sur le circuit d’Indianapolis ce vendredi. L’ancien pilote français de Formule 1, a savouré une performance aux allures de résurrection. Il visera la victoire samedi à 20h30.

Ses pépins techniques et ses sorties de piste en F1 ont longtemps fait oublier la qualité de Romain Grosjean en tant que pilote. A 35 ans, le Français a signé vendredi à Indianapolis sa première pole position depuis son arrivée en IndyCar. Le tout pour sa troisième course dans la discipline et près de six mois après son terrible accident au GP de Bahreïn de Formule 1 sur le circuit de Sakhir. Surtout, Romain Grosjean retrouve la première ligne pour la première fois depuis le 7 mai 2011 et une épreuve de GP2 en Turquie.

"C'était il y a longtemps. C'est un super feeling. Pour moi, c'est vraiment spécial de courir ici, s’est enthousiasmé l’ancien pilote de l’écurie Haas F1 pour le journal L’Equipe. J'ai piloté sur certains des circuits le plus célèbres du monde mais quand je suis arrivé à Indianapolis pour la première fois, j'ai réalisé l'atmosphère ici, les tribunes, tout ce qu'il se passe, l'histoire de l'endroit."

Grosjean: "Comme être à nouveau vivant!"

Pas totalement convaincu de sa qualification, en particulier d’un premier round qui l’a poussé à lâcher les chevaux, Romain Grosjean a finalement terminé les essais qualificatifs avec un meilleur tour bouclé en 1 minute et 9,4396 secondes au volant de sa Honda de l’écurie Dale Coyne Racing. Une sensation libératrice pour celui qui a connu une fin dramatique en F1.

"C'est comme être à nouveau vivant! Beaucoup de gens m'ont demandé comment je me sentais de voir les premières courses de Formule 1 cette saison. Mais je l'ai dit, ce chapitre est clos. Je veux faire autre chose et ici, je trouve ce que je cherchais, a encore profité l’expérimenté pilote aux 179 Grand Prix de dans la catégorie reine. J'adore l'ambiance entre les pilotes, les circuits, les voitures sont sympas à conduire. Donc on peut faire de bons trucs."

Grosjean heureux d’être à nouveau compétitif

Après plusieurs années compliquées avec Lotus et Haas à se battre pour ne pas finir dernier du Championnat du monde de Formule 1, Romain Grosjean redécouvre aussi les joies de se battre pour la victoire.

"Avoir des papillons dans le ventre quand on démarre le week-end parce qu'on sait qu'on peut faire la pole ou gagner si on fait tout bien, c'est vraiment une sensation que je n'avais plus connue depuis des années, a poursuivi le miraculé de Bahreïn. Je suis vraiment heureux. Au niveau familial, c'est un peu difficile cette année parce que je suis souvent loin. On savait que ça arriverait cette année avant qu'on décide quoi faire dans le futur. Mais je suis plus heureux aujourd'hui que je ne l'ai été depuis longtemps."

Attendu en marge du GP de France de F1 au volant d’une Mercedes, Romain Grosjean sera finalement privé de la démonstration publique suite à la modification du calendrier et l’annulation du GP de Turquie.

Mais le Français roulera quand même pour une journée d’essais avec la Flèche d’Argent de Lewis Hamilton le 29 juin. D’ici-là, il aura à cœur de remporter sa première course en IndyCar ce samedi. Un exploit inédit pour lui depuis dix ans. De quoi lui encore de belles émotions et ainsi confirmer sa nouvelle vie. De bon augure à quinze jours des célèbres 500 miles d'Indianapolis le 30 mai prochain.

JGL