RMC Sport

NBA: une spectatrice exclue à Atlanta pour avoir insulté LeBron James

Le match entre les Hawks et les Lakers a été marqué par un incident entre LeBron James et des spectateurs présents au bord du terrain, la nuit dernière à Atlanta. Une femme, qui a insulté la star de 36 ans, s’est fait exclure de la salle avec ses amis.

En ce début d’année, certaines salles de NBA accueillent à nouveau du public. Avec un protocole sanitaire renforcé et des jauges strictes. C’est le cas de la State Farm Arena d’Atlanta, où près de 1.5000 personnes ont pris place, la nuit dernière, afin d’assister au match entre les Hawks et les Lakers. Mais tous n’ont pas pu voir la rencontre, remportée par les champions en titre (99-107), aller jusqu’à son terme. Un petit groupe de spectateurs a été exclu durant le quatrième quart temps.

En cause? Une altercation verbale avec LeBron James. Une femme présente au bord du terrain s’est levée pour insulter la star de 36 ans, sans masque et de manière virulente. Le ton est rapidement monté. Au point de créer une petite interruption de la partie. Après l’intervention des arbitres et du service de sécurité, Juliana Carlos a été raccompagnée vers la sortie en compagnie de son mari et de ses amis. Dans une version peu crédible postée sur les réseaux, elle affirme que LeBron James aurait insulté son mari sans raison, d’où sa réaction épidermique.

"Peut-être qu'ils avaient un peu bu..."

Le "King", lui, a préféré en rire après coup. En se moquant gentiment de sa rivale du soir. Et en la surnommant "Courtside Karen", pour souligner son côté hystérique. De quoi amuser une bonne partie de ses coéquipiers, et même d’autres membres de la NBA, qui ont réagi avec des smileys morts de rire à sa publication. LeBron a d’ailleurs tenu à ne pas dramatiser à l’issue de la rencontre.

"Je suis content que le public soit de retour. Cet échange avec les fans me manquait, a-t-il déclaré. Je ne pense pas que c’était forcément justifié de les exclure. Mais peut-être qu’ils avaient un peu bu et s’ils avaient continué, ça n’aurait pas été le même match". Frank Vogel a défendu une vision moins conciliante. "On ne peut évidemment pas accepter que des fans enlèvent leurs masques pour s’en prendre à nos joueurs durant cette pandémie", a estimé le coach des Lakers, dans des propos rapportés par BasketUSA.

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur