RMC Sport

Madiot promet que Pinot "refera surface" après son forfait pour le Giro

Nouvelle désillusion pour Thibaut Pinot. Encore gêné par des douleurs au dos, le Français a annoncé ce samedi qu'il ne participera pas au Giro. Le patron de la Groupama-FDJ, Marc Madiot, a assuré dans les Grandes Gueules du Sport que Pinot "refera surface" malgré sa saison galère.

Cela fait près de huit mois que ça dure. Tombé lors de la première étape du dernier Tour de France, Thibaut Pinot ne parvient pas à se remettre de douleurs au dos, qui l'ont encore fait craquer lors du Tour des Alpes cette semaine, au cours de la 5e et dernière étape. Toujours marqué par cette blessure, le coureur de la Groupama-FDJ a annoncé ce samedi matin qu'il ne participerait pas au Giro, qui doit débuter le 8 mai prochain.

Le Français avait pourtant fait du Tour d'Italie son objectif de la saison, au détriment du Tour de France. Ses douleurs au dos en auront décidé autrement. Malgré le long tunnel qu'il traverse - Pinot avait également abandonné après deux étapes sur la Vuelta en octobre dernier - Marc Madiot s'est montré optimiste dans les Grandes Gueules du Sport ce samedi matin.

Pinot était dans "une phase ascendante"

Invité à réagir sur la décision du coureur de ne pas participer au Giro, le patron de la Groupama-FDJ a assuré que Pinot reviendra plus fort. "Je n'ai aucun doute sur sa volonté de refaire surface, et je peux vous assurer qu'il refera surface. Où, quand et comment, c'est trop tôt pour le dire", a indiqué Madiot.

Le patron de la Groupama-FDJ a indiqué que la décision "s'est prise de manière progresive au fil des étapes du Tour des Alpes. Il devenait de plus en plus évident que ça allait être compliqué de participer dans des conditions suffisantes au Giro, donc la décision s'est faite de manière limpide".

Un constat difficile à avaler pour Pinot alors que ses performances à l'entraînement étaient "sur une phase ascendante", a assuré Madiot, avant de poursuivre: "Au niveau de la condition physique, tout va bien, il est dans de bonnes dispositions. Mais quand on transpose en course, avec les aléas, la vie dans le peloton, les secousses, plus le stress de la compétition, on s'est aperçu que Thibaut avait des difficultés au niveau du dos sur des phases très intenses".

Un retour sur le Tour de France?

Interrogé sur la (supposée) faiblesse psychologique de son coureur, régulièrement pointé du doigt pour ses craquages dans les moments importants, Madiot a évoqué à la place une "panne mécanique". "On laisse entrevoir des faiblesses psychologiques chez Pinot, il n'en est absolument rien. C'est quelqu'un de battant, de vaillant, il est peut-être même trop courageux et dans certaines circonstances, s'il avait renoncé plus vite, on aurait peut-être gagné du temps", a ajouté Madiot.

Le patron de la Groupama-FDJ a annoncé que Pinot passera des examens médicaux dans les prochains jours afin de "trouver la solution". Madiot a éludé la question sur une éventuelle participation de Pinot au Tour de France (26 juin-18 juillet) alors que le coureur français fait face à un problème qui dure bien plus longtemps que prévu. Mais Madiot est resté optimiste, affirmant que, en l'état actuel des choses, "on n'est plus très loin de la sortie du tunnel".

DM