RMC Sport

Tirreno-Adriatico: Alaphilippe brille avant Milan-San Remo

Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) a remporté la sixième et avant-dernière étape de Tirreno-Adriatico, son deuxième succès sur la course. Adam Yates (Mitchelton-Scott) conserve la tête du classement général avant le contre-la-montre individuel mardi.

Un doublé pour Julian Alaphilippe! Le cycliste français de Deceuninck-Quick Step s'est offert au sprint la 6e étape de Tirreno-Adriatico, après s'être imposé lors de la deuxième journée vendredi. De bon augure à cinq jours du premier "Monument" de la saison, Milan-San Remo. Adam Yates (Mitchelton-Scott) conserve la première place du classement général avec 25 secondes d'avance sur Primoz Roglic (Jumbo-Visma), avant l'ultime étape, un contre-la-montre individuel, mardi. 

Viviani pas au mieux

Au bout des 195 kilomètres entre Matelica et Jesi, Alaphilippe a devancé Davide Cimolai (Israel Cycling) et son coéquipier Elia Viviani. Le Français a surpris dans un final normalement prévu pour Viviani. Malgré un train de la Deceuninck-Quick Step lancé vers la victoire par Maximiliano Richeze, l'Italien n'a pas pu suivre son poisson-pilote Alaphillipe. En jambes, il s'est chargé de conclure lui-même pour s'offrir un deuxième succès sur la course des deux mers. 

Une surprise pour Alaphilippe

"Ce n'était pas du tout dans ma tête, a expliqué Alaphilippe à L'Equipe après la course. Je suis resté bien placé toute la journée, on avait l'objectif de gagner avec Elia (Viviani, ndlr)." Mais son coéquipier italien n'était pas au mieux, même s'il termine à la troisième place. "Dans le dernier tour, il me dit 'L'arrivée est quand même dure, je ne me sens pas au top, si tu veux essayer vas-y'. Je lui ai dit non, que j'allais le lancer, mais au final Max (Richeze, ndlr) a fait un super travail. J'ai vu le panneau des 250 mètres, des 200 mètres et je me suis dit 'Il faut y aller', c'est une surprise pour moi de gagner aujourd'hui." 

Hugo Monier