RMC Sport

Giro: l'impressionnante chute de Mohoric dans une descente

Présent à l'avant dans l'échappée de la 9e étape du Tour d'Italie, Matej Mohoric a été contraint à l'abandon après une très violente chute dans une descente. Le coureur slovène a été évacué sur civière, après un protocole commotion qui ne l'a pas autorisé à repartir.

Matej Mohoric a connu une très grosse frayeur lors de la 9e étape du Tour d'Italie. Le Slovène de la formation Bahrain Victorious a été victime d'une très violente chute en début de journée, dans la descente du Passo Godi. Le coureur a été évacué sur une civière, après un protocole commotion. Il était conscient au moment de son évacuation.

Mohoric évacué sur civière

Il faut dire que le choc a été important pour Matej Mohoric, qui pourra sans doute remercier son casque. Le coureur a cogné la tête et fait un soleil avec son impressionnante chute, probablement gêné par un trou dans la chaussée. Sa roue avant s'est décollé avec le choc. Si un vélo lui a été présenté pour qu'il puisse repartir, le Slovène a rapidement montré des signes montrant qu'il n'était pas en état.

La chute de Mohoric
La chute de Mohoric © Eurosport

C'est déjà le deuxième abandon pour la formation Bahrain Victorious, déjà amputée mercredi de son leader Mikel Landa, venu avec de hautes ambitions pour le classement général. Sans le leader espagnol, l'équipe a remporté jeudi l'étape arrivant à Ascoli Piceno avec le Suisse Gino Mäder. Au moment de sa chute, Matej Mohoric se trouvait dans un groupe de fugue, en compagnie de ses coéquipiers Mäder et Damiano Caruso.

Pour rappel, c'est le coureur hongrois Attila Valter, de la Groupama-FDJ, qui se trouve en tête du Tour d'Italie après 8 étapes. Le leader provisoire de la course devra résister ce dimanche aux favoris du classement général, dont Remco Evenepoel ou Egan Bernal, pour défendre son maillot rose au sommet de Campo Felice, où la route ne sera pas goudronnée dans les deux derniers kilomètres.

GL