RMC Sport

Courses au titre, places en Ligue des champions… les derniers enjeux dans les grands championnats

Alors que les championnats européens sont proches de livrer leur verdict, le titre est encore loin d’être joué en Espagne, tandis qu’on se dispute les places européennes en Angleterre, en Espagne et en Italie. Tour d’horizon des derniers enjeux de cette fin de saison animée.

Si la Ligue 1 propose une fin de saison haletante et que le LOSC semble en position idéale pour s’offrir le titre de champion de France, les scénarios possibles sont aussi divers que passionnants dans les quatre autres grands championnats d’Europe. Petit tour des intrigues qui vont rythmer les dernières journées en Espagne, en Italie, en Allemagne et en Angleterre.

Liga: un sprint à trois complètement fou

A l’image de ce que peut proposer le championnat de France depuis quelques semaines, la course au titre est également terriblement disputée en Liga, où trois équipes se tirent la bourre autant que possible. Alors que le titre a longtemps semblé promis à l’Atlético de Madrid (77 points), les hommes de Diego Simeone ont vu leur avance en tête fondre comme neige au soleil, et se retrouvent désormais talonnés de près par le Real Madrid (75 pts) et le FC Barcelone (75 pts), revenus très fort. Dire que sans un scénario rocambolesque contre Séville, dimanche (2-2), les Merengue auraient même pu recoller à leur rival madrilène…

A trois journées du terme, tout ce joli monde se tient dans un mouchoir de poche, et bien malin qui peut dire qui s‘adjugera cette Liga 2020-21. Quatrième, Séville disputera la Ligue des champions. La Real Sociedad et Villarreal sont quant à eux bien partis pour jouer la Ligue Europa, le Bétis Séville la Ligue Europa Conférence. Pour rappel, après la victoire du Barça en Coupe du roi, la cinquième et la sixième place sont qualificatives pour la Ligue Europa et la septième place envoie, elle, en Ligue Europa Conférence, la petite dernière de l’UEFA.

Premier League: quasi fait pour les deux Manchester, ça se bouscule derrière

Intraitable sur la scène anglaise, Manchester City (80 points) se dirige depuis de longues semaines vers un septième titre de champion amplement mérité, le troisième en quatre ans. Si les Cityzens peuvent encore mathématiquement être rejoints par le rival United (70 pts), l’écart est tout de même trop important à trois matchs de la fin (quatre pour les Red Devils, qui ont une rencontre en retard à disputer contre Liverpool). City va être champion, tout comme United sera probablement son dauphin.

Chelsea (64 pts) et Leicester (63 pts) sont en bonne voie pour se qualifier pour la Ligue des champions – les hommes de Thomas Tuchel pourraient ne pas avoir à attendre le verdict de la PL en cas de succès en finale de C1 contre City, le 29 mai prochain –, mais devront faire le job pour maintenir à distance West Ham (58 pts), Liverpool (57 pts), Tottenham (56 pts) voire Everton (55 pts). Quatre équipes qui devront probablement se résoudre à batailler pour les deux tickets qualificatifs en Ligue Europa. Neuvième, Arsenal (52 pts) n’est pas encore totalement mort dans sa quête de C3 ou de C4, faute de mieux cette saison.

>> La Premier League est à suivre sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner à nos offres

Serie A: et si la Juve se retrouvait en Ligue Europa?

Si l’Inter Milan (85 points), première équipe sacrée des cinq grands championnats, s’est emparé du titre en Serie A et a mis fin à l’hégémonie de la Juventus Turin (69 pts), la Vieille Dame pourrait bien perdre encore bien plus si elle ne se ressaisit pas dans cette fin de championnat. Alors qu’il ne reste que trois matchs à disputer, Cristiano Ronaldo et ses partenaires sont hors des places qualificatives à la C1, devancés par l’Atalanta (72 pts), l'AC Milan (72 pts) et Naples (70 pts).

Sixième, la Lazio Rome (64 pts) peut aussi bien se retrouver en C1 qu’en C4 en fonction de ses quatre derniers résultats (un match en retard à jouer). L’AS Rome (58 pts) et Sassuolo (56 pts) se battront pour la septième place, qualificative pour les barrages de la Ligue Europe Conférence. La bataille pour les tickets européens est loin d’avoir livré son verdict par-delà les Alpes.

Bundesliga: à quelques exceptions, ça semble figé pour l’Europe

Jamais vraiment inquiété, le Bayern Munich (74 points) a remporté pour la neuvième fois de suite le titre de champion d’Allemagne, et ce avant même sa démonstration de force contre Mönchengladbach (6-0) dimanche. Profitant de la défaite du RB Leipzig contre Dortmund (3-2), les coéquipiers de Robert Lewandowski ont écrasé encore un peu plus un championnat qu’ils archi dominent depuis plus de deux décennies (18 titres sur 25 possibles !). Avec encore deux rencontres à jouer, Leipzig (64 pts) est déjà assuré de la Ligue des champions, et ça commence à sentir très bon pour Wolfsburg (60 pts).

Assis sur le dernier strapontin estampillé C1, le Borussia Dortmund (58 pts) a encore son destin entre ses mains mais doit grandement se méfier d’un Eintracht Francfort (57 pts) à l’affût, et qui aimerait arracher mieux que la Ligue Europa. Cela ne devrait pas bouger juste derrière, avec un Bayer Leverkusen (51 pts) en C3 l’an prochain sauf sortie de route. Le Borussia Mönchengladbach (46 pts) devra se contenter de chercher à conserver sa place en barrages de C4.

Romain Daveau Journaliste RMC Sport