RMC Sport

Le Tour de France porte plainte contre la spectatrice qui a causé la chute du peloton

L’organisation du Tour de France a annoncé ce samedi soir sa volonté de porter plainte contre la spectatrice à l’origine de l’énorme chute dans le peloton lors de la première étape, entre Brest et Landerneau. Mais la spectatrice concernée n'a pas été retrouvée.

Le Tour de France a annoncé ce samedi sa volonté de porter plainte contre la spectatrice à l'origine de la grosse chute survenue à 45 kilomètres de l'arrivée de la première étape à Landerneau. Les organisateurs ont insisté sur le respect des règles de sécurité envers les coureurs du Tour, victimes de deux maxi-chutes dans la dernière heure de course.

"Comportements inadmissibles"

"Nous portons plainte contre cette dame qui s'est très mal comportée", a déclaré le directeur-adjoint du Tour Pierre-Yves Thouault. "Faisons-en sorte que le spectacle qui nous a été proposé ne soit pas gâché par des comportements inadmissibles de la part d'une infime minorité des spectateurs", a ajouté le directeur-adjoint du Tour en charge de la sécurité. Pierre-Yves Thouault a rappelé au strict respect des règles, notamment de rester sur les côtés de la route, ne pas traverser la chaussée et ne pas prendre de selfies.

Enquête ouverte avec appel à témoins

Le parquet ouvre une enquête pour "blessures involontaires avec incapacité n'excédant pas trois mois par violation manifestement délibérée d'une obligation de sécurité ou de prudence". Un appel à témoins a été lancé par la gendarmerie du Finistère.

Une spectatrice mal placée puis des chutes en cascade

La première grosse chute du Tour a été provoquée par une spectatrice qui a brandi une pancarte empiétant sur la chaussée. L'Allemand Tony Martin, qui a percuté cette pancarte, a chuté et a entraîné au sol, par un effet de dominos, bon nombre de coureurs.

Trois coureurs ont été contraints à l'abandon dans cette première étape du Tour: l'Allemand Jasha Sutterlin (DSM), le Lituanien Ignatas Konovalovas (Groupama-FDJ) et le Français Cyril Lemoine (BB Hôtels).

La spectatrice introuvable

"C’est inadmissible ! […] Si des personnes veulent se regarder, se voir, il existe des miroirs pour cela ! Il faut respecter les coureurs, le Tour, les champions!", s’est emporté Christian Prudhomme, directeur du Tour de France, dans les colonnes de Ouest-France. Selon le quotidien local, la spectatrice fautive, de nationalité étrangère, s’est enfuie et était introuvable samedi soir.

La première étape du Tour a été ternie par cet épisode, qui marquait également le retour du public au bord des routes. La fin de course s’est ensuite enflammée avec l’envolée de Julian Alaphilippe, à 2 km de l’arrivée, pour remporter la première étape et prendre le maillot jaune.

LL avec AFP