RMC Sport

Tour de France: le message de Marion Rousse après la belle victoire d'Alaphilippe

Julian Alaphilippe a signé un petit numéro dans le final pour remporter la première étape du Tour de France ce samedi à Landerneau. Un succès qui a provoqué la joie de sa compagne Marion Rousse, absente de la course après avoir donné naissance à leur premier enfant mi-juin.

Difficile de rêver d'un plus beau scénario. Tunique arc-en-ciel sur le dos, Julian Alaphilippe a remporté la première étape du Tour de France ce samedi entre Brest et Landerneau. Premier maillot jaune de cette édition 2021, le Français de l'équipe Deceuninck-Quick Step devra pourtant attendre avant de célébrer avec sa compagne Marion Rousse. Absente de la Grande Boucle pour cause de maternité, la consultante de France Télévisions a tout de même adressé un joli message au vainqueur du jour.

"Cela va très bien, quelle émotion sur cette première étape incroyable. C'est une sensation que je ne pourrais même pas décrire, a estimé l'ancien cycliste et consultante pour le service public. C'est quelque chose d'avoir son enfant dans les bras et de regarder cette arrivée. C’était quelque chose. Nino dormait bien et n'a rien vu. Mais c’est une belle émotion."

>> Le direct commenté de la première étape du Tour de France

Marion Rousse: "Nino a besoin de sa maman, son papa est déjà très loin"

Impressionnée par l’attaque de son compagnon, Marion Rousse a reconnu avoir eu un peu peur lorsque Primoz Roglic a tenté de contre-attaquer avec Tadej Pogacar. Mais elle a rapidement repris confiance en voyant les deux coureurs slovènes se rasseoir.

"J’ai un nouveau rôle à appréhender, à apprendre. Le petit Nino, qui a onze jours, a besoin de sa maman. Son papa est déjà très loin. C’est un Tour particulier pour moi mais en tant que passionnée je suis depuis huit heures du matin à écouter les commentaires. Je me régale", raconte la consultante.

Alaphilippe à "100%"

Maman d'un petit garçon prénommé Nino depuis le 14 juin, Marion Rousse a choisi de privilégier sa vie de famille plutôt que de s'aventurer sur les routes de France pendant trois semaines. Mais cela ne l'empêche pas de garder un oeil sur les perfomances de Julian Alaphilippe.

"Je pense qu’il est à 100% de ses capacités avec l’attaque qu’il a fait aujourd’hui. Et cela même si c’était un final qui lui correspondait. De là à dire qu’il est capable de garder le maillot jaune trois semaines, je n’en sais rien. Lui ne le sait pas non plus, a poursuivi la jeune maman. Il savait que cette première semaine était vraiment importante pour la suite de son Tour de France. Il ne va pas se relever en se moquant du classement général. D’autres étapes peuvent lui correspondre cette semaine et il va essayer d’emmener le maillot le plus loin possible."

Le profil de cette première étape en Bretagne correspondait parfaitement aux qualités de Julian Alaphilippe. Mais le champion du monde français n'a rien laissé au hasard, quitte à manquer quelques jolis moment avec son bambin.

"On est sur petit nuage depuis dix jours mais il y a aussi eu quelques petites frustrations, a encore reconnu Marion Rousse. C'est particulier quand tu rentres de la maternité le vendredi et que le soir tu dois partir aux championnats de France parce qu’il savait que les 250 km du dimanche allaient lui servir pour la première étape. Quand on voit le résultat aujourd'hui, on se dit que cela valait le coup."

JGL