RMC Sport
en direct

Tour de France en direct: Cavendish gagne à nouveau sur le Tour !

Julian Alaphilippe avec le maillot vert sur le Tour de France

Julian Alaphilippe avec le maillot vert sur le Tour de France - Icon Sport

Mathieu van der Poel, leader devant Julian Alaphilippe, tentera à nouveau de défendre son maillot jaune ce mardi lors de la quatrième étape du Tour de France entre Redon et Fougères en Bretagne. Les conditions de course et de sécurité resteront au coeur de la journée en raison des nombreuses chutes dans le peloton depuis le départ de la Grande Boucle.

Ce qu'il faut retenir

Une étape calme et courte, et les coureurs en avaient besoin après les trois premières étapes dantesques. Il y a d'ailleurs eu un discret moment d'humeur des coureurs au début d'étape. l'échappée Brent van Moer a bien résisté jsuqu'aux 200 derniers mètres, mais comme prévu, ça s'est terminé par un sprint massif, avec la victoire de Cavendish, sa première depuis 2015. Du coup, il va récupérer aussi le maillot vert.

Tout le peloton se réjouit de la victoire du Cav'

l'émotion de Cavendish

La dernière fois que Cavendish avait gagné c'était en 2015, déjà à Fougères

C'est complètement fou, cette victoire, la 31e, 6 ans après la 30e. Un sprint de revenants, puisque Nacer Bouhanni finit deuxième, très belle perf. Jasper Philipsen est 3e.

Cavendish vainqueur devant Nacer Bouhanni!

C'est fou! Brent van Moer repris à 200m de la ligne et Cavendish, qui, ne devait pas disputer le tour, gagne sa 31e étape sur le Tour de France. Exceptionnel! Très beau sprint de Bouhanni aussi.

Julian Alaphilippe ramène tout le monde

C'est tout pour Cavendish à la Deceuninck. C'est le dernier vainqueur à Fougères en 2015.

Il va être repris dans les derniers mètres

C'est très cruel.

Ca y est, le peloton a enclenché la seconde

Et là ça file très vite. plus que 40 secondes d'avance pour 4 km. Ca sera trop juste normalement.

52secondes à 5 km de l'arrivée

On y pensait pas quand on a vu partir l'échappée, mais il y a donc du suspens pour cette arrivée

Plus d'une minute à 7.7 km

Le peloton ne s'est pas encore vraiment réveillé de cette étape-sieste.

Van Moer prend un peu de champ

Avec plus d'une minute d'avance à 11km de l'arrivée. Ce qui rappelera le théorème de Chapatte aux plus anciens d'entre vous (une échappée doit avoir 1 minute d'avance pour 10 km pour espérer aller au bout).

Brent Van Moer part tout seul

C'est culotté pour le jeune belge de 23 ans. il n'a que 44 secondes d'avance et toutes les équipes du peloton aux fesses, d'autant que la route est très large, contrairement à hier.

On a très peu vu le maillot jaune aujourd'hui

Mathieu van der Poel est resté tranquillement au milieu du peloton.

A 16 km de l'arrivée, les Ineos prennent la course en main

C'est surtout pour éviter les chutes, ils ont eu leur compte hier.

Allez, c'est parti pour les 20 derniers kilomètres

On attend un peu d'excitation (pas pas trop de chutes non plus). Parce que là, le Tour n'a aps du tout réussit à nous faire penser à autre chose que le match d'hier.

Le peloton prend son temps pour reprendre les échappés

Avec seulement 1 minute et 20 secondes d'avance, le peloton peut les reprendre sans trop de difficultés. ce sera donc le plus tard possible.

C'est Cavendish qui remporte le sprint intermédiaire du peloton

Devant son coéquipier Morkov et Nacer Bouhanni qui vise donc le maillot vert

On arrive au sprint intermédiaire. Qui va le disputer?

Brent van Moer passe en premier pour les échappés.

On attaque les derniers 40 km

Dernière heure de course. On peut pas dire que ce soit passionnant aujourd'hui.

Changement de chaussures pour Christophe Laporte

En continuant de pédaler, c'est très fort.

Marc Cavendish a changé de vélo

Et il va retourner dans le peloton avec le maillot jaune et le maillot vert. Impressionnant. C'est dire si c'est calme.

Enric Mas dans les voiture

Mais riend e grave pour le leader de la Movistar.

70km de l'arrivée

Toujours Pierre-Luc Périchon et Brent van Moer devant, avec seulement 1'22 d'avance sur le peloton.

C'est très tranquille.

Mais alors vraiment très tranquille. Après les trois premiers jours dingues, les coureurs avaient besoin de ça. Les téléspectateurs un peu moins, mais c'est pas grave.

95km de l'arrivée

2 minutes d'avance pour les échappés. Ca nous amène à une arrivée vers 17h10 - 17h15. L'étape est complètement plate, sans trop de vent, bref, rien qui devrait empêcher un sprint massif. Le profil, de l'arrivée à l'air moins dangereux qu'hier.

Quel vainqueur à Fougères ?

Puisque cette 4e étape devrait se régler par un sprint massif, il est probable qu'un coureur à grosses cuisses lève les bras à Fougères. Caleb Ewan ayant disparu de la circulation, Tim Merlier, Arnaud Démare ou Jasper Philipsen ont des bonnes têtes de vainqueurs potentiels. Mais attention aussi à Mark Cavendish, Mads Pedersen, ou Cees Bol...

L'écart ne bouge plus pour le duo de tête

Périchon et Van Moer n'ont que 2'24'' d'avance à 103 km de l'arrivée. Le peloton n'a visiblement pas envie de laisser de la marge aux deux compères et de cravacher pour les reprendre.

A l'arrière, Mathieu van der Poel vient de faire pipi. Le maillot jaune est un humain comme les autres.

120 km de l'arrivée

Les échappés ont 3 minutes d'avance et on voit que les favoris sont déjà focalisés sur le contre la monter de demain de 27 km. Du coup Wout van Aert, qui pourrait prendre le jaune demain, risque de se préserver aujourd'hui.

Deux échappés

Ils sont deux, ils n'iront pas au bout, mais ils ont 2'30 d'avance. il s'agit de Pierre-Luc Périchon, de la Cofidis, et Brent Van Moer de la Loto Soudal.

Thibaut Pinot donne des nouvelles

Même si ce n'est pas encore le top pour Thibaut Pinot, qui a zappé le Tour pour cause de mal de dos récurrent.

Ca y est, première attaque!

Un coureur de la Lotto-Soudal, l'équipe de Caleb Ewan, qui a perdu son sprinter australien hier.

Après 10 km au ralenti, le peloton accélère un peu

Ca reste quand même tranquille, et il n'y a pas d'attaque, mais les Alpecin du maillot jaune Mathieu van der Poel se sont placés en tête du peloton.

Mais la course n'est pas vraiment repartie

Ca roule très tranquillement. Aucun coureur n'a tenté de partir en échappée.

La course est repartie

il reste 149 km. Ca va être court et nerveux comme étape.

Ca y est , les coureurs s'arrêtent

On rappellent qu'ils demandent plus de dialogue concernant la sécurité. C'est une manif tranquille. C'est Greipel qui a fait arrêter le peloton en parlant à Alaphilippe. Et c'est Alaphilippe qui repart. On voit qui sont les patrons du peloton.

Ca y est le départ est donné

Les coureurs n'ont pas mis pied à terre. En revanche, départ très tranquille. La course est neutralisée. Greipel demande à Alaphilippe de s'arrêter et se met en tête.

Primoz Roglic va bien

Ca risque de frotter un peu quand même quand il va devoir mettre des vêtements.

1 minute de protestation

On récapitule: les coureurs vont prendre le départ (fictif) de Redon, rouler 8 km jsuqu'au départ réel et vont faire une minute de protestation à l'arrêt puis repartir.

La règle des trois kilomètres c'est quoi?

Pour éviter que ça frotte trop dans le final, les temps sont gelés aux 3 km pour les coureurs retardés par une chute. Philippe Gilbert explique que les coureurs avaient demandé que cette limite soit étendue aux 5km hier, ce qu'ASO avait accepté mais pas l'UCI. Philippe Gilbert a très bien expliqué ça dans une vidéo posté hier soir.

Pas de grève finalement

Pascal Chanteur, représentant des coureurs via le CPA confirme qu’il n’y aura pas de grève des coureurs. L'association des coureurs professionnels vient d'envoyer un communiqué, qui repousse la grève mais appelle à l'ouverture de discussions, notamment sur la règle des trois kilomètres.

Le texte du communiqué:

" Après les chutes lors de la troisième étape du Tour de France, les coureurs se sont interrogés sur les mesures à prendre pour souligner leur mécontentement et le manque d'attention sur les problèmes liés à la sécurité. Bien que leur frustration soit grande face aux incidents prévisibles et évitables.

Les coureurs tiennent à souligner le respect qu’ils expriment envers leur sponsor, leur groupes sportives, les organisateurs et leur institution internationale. Le public est quelque chose de très important à leurs yeux, c’est donc pour cela qu’ils exerceront leur métier de coureurs cyclistes professionnels dès aujourd’hui.

Les coureurs du Tour de France demandent, en contrepartie du respect qu’ils expriment, la même chose pour leur intégrité physique, c’est pour cela qu’ils demandent à l’UCI de mettre en place des discussions avec l’ensemble des parties prenantes pour adapter la règle des trois km lors des courses par étapes.

Avec cette noble proposition, les coureurs entendent montrer leur compréhension envers toutes les parties et s'ouvrir à un dialogue constructif plutôt que de susciter des actions qui pourraient créer des difficultés pour le cyclisme et les fans. Cependant, les coureurs et le CPA seront déterminés à poursuivre les changements qui sont plus que nécessaires. "

Jacobsen regrette le peu de changements après sa terrible chute

Victime d'une chute terrible lors d'un sprint au Tour de Pologne en aoùut 2020, Fabio Jakobsen regrette le manque de changements des organisateurs, notamment dans le dessin des parcours et des arrivées d'étapes. "Ce n'est pas le premier accident que je vois depuis mon retour, a déclaré regretté le Néerlandais sur la chaine NOS. Certaines choses ont changé après ma chute, mais pas assez pour empêcher une telle journée sur le Tour. Comme les barrières anti-écrasement ou l'arrivée en descente qui avait été supprimée. Mais apparemment non."

Le peloton a regretté la présence g'un virage à 150 mètres de l'arrivée, lundi à Pontivy. "Au final, c'est le concepteur du parcours qui décide, explique-t-il. Les coureurs y vont ensuite, car c'est le Tour. Il va falloir écouter les coureurs et anciens coureurs. Des sprinteurs à ceux jouent le classement général ou les contre-la-montre. C'est pour établir ensemble des règles qu'un parcours doit respecter. Mais il devra surtout venir des équipes."

Roglic touché mais toujours là

Victime d'une lourde chute à dix kilomètres de l'arrivée lundi, Primoz Roglic a perdu du temps sur Tadej Pogacar en vue du classement général du Tour de France. Mais le leader de l'équipe Jumbo-Visma devrait bien se trouver au départ de cette quatrième étape malgré les séquelles consécutives à son passage au sol.

Vers une grève des coureurs?

Le peloton souhaite montrer son mécontentement aux organisateurs après les nombreuses chutes depuis le départ de la Grande Boucle et protester contre les conditions de sécurité.

Selon le quotidien belge Het Laatste Nieuws, les coureurs pourraient se mettre en grève ce mardi. En effet, le peloton du Tour de France roulerait à une allure très modérée lors des 50 premiers kilomètres de la 4e étape, avant de s'arrêter, puis de véritablement lancer la course du jour à 100 kilomètres de Fougères.

Bonjour à tous,

Au terme d'une troisième étape marquée par plusieurs chutes, le Tour de France passe sa dernière journée en Bretagne ce lundi. Au programme, 150,4 km entre Redon et Fougères. Une étape, sauf grosse surprise, qui devrait à nouveau donner la part belle aux sprinteurs.

RMC Sport