RMC Sport

Jakobsen dézingue Groenewegen après leur rencontre

Fabio Jakobsen s’en est durement pris à Dylan Groenewegen ce jeudi sur les réseaux sociaux, après une rencontre entre les deux coureurs cyclistes. Plusieurs mois après avoir provoqué une terrible chute sur le Tour de Pologne, le sprinteur de l'équipe Jumbo Visma ne s’est pas personnellement excusé auprès de celui de la Deceuninck-Quick Step.

Fabio Jakobsen est un miraculé du peloton. Victime d’une terrible chute lors du Tour de Pologne en août 2020, le Néerlandais de l’équipe Deceuninck-Quick Step tente de se reconstruire et a même rencontré Dylan Groenewegen, à l’origine de son effrayant accident. De retour sur le circuit après avoir un temps vu son pronostic vital engagé, le coéquipier de Julian Alaphilippe n’a pas digéré de voir son compatriote de la Jumbo-Visma s’exprimer dans la presse, auprès de Sporza, après leur entrevue pour la qualifier notamment de "belle conversation".

"J’ai été surpris de lire les commentaires de Dylan Groenewegen au sujet de notre récente rencontre, a indiqué Fabio Jakobsen dans une série de messages postés sur les réseaux sociaux ce jeudi. La réunion a été organisée pour tenter de parvenir à une entente commune concernant l’accident survenu en Pologne en août dernier."

Groenewegen pas "disposé à assumer la responsabilité"

Près de neuf mois après le drame vécu sur le Tour de Pologne, et remis de ses multiples fractures à la tête, de ses quelque 130 points de suture au visage ou encore de ses dents cassées, Jakobsen a tenté de tourner la page. Les deux coureurs bataves ont ainsi tenté de trouvé un accord avec leurs équipes juridiques respectives. Des discussions qui aurait dû rester secrètes selon Fabio Jakobsen qui a ensuite dégoupillé contre Dylan Groenewegen. Sans dévoiler le contenu de leur échange, le coureur de 24 ans a chargé son compatriote.

"Je tiens toutefois à rétablir les faits: Dylan n’a pas présenté d’excuses personnelles et il n’a pas montré qu’il était disposé à assumer la responsabilité de ses actes, a taclé Jakobsen. J’aimerais quand même arriver à un accord avec Dylan, mais il faut être deux pour danser le tango."

En raison de son implication dans la chute de Fabio Jakobsen, Dylan Groenewegen a été suspendu neuf mois par l'UCI. Mais visiblement la bataille légale ne devrait pas s'arrêter là. Le sprinteur de l'équipe Deceuninck-Quick Step l'a clairement fait savoir au moment de conclure sa prise de parole.

"Mon équipe juridique s’occupe maintenant d’autres procédures, a conclu le champion 2019 des Pays-Bas. Et, pour cette raison, je ne pourrai pas faire d’autres commentaires."

JGL