RMC Sport

Tour de France: "Je n'ai pas de regret", assure Alaphilippe passé très près de la victoire d'étape

Auteur d'une accélération dans les derniers kilomètres, Julian Alaphilippe n'a pas pu rattraper l'Espagnol Omar Fraile, vainqueur ce samedi de la 14e étape entre Saint-Paul-Trois-Châteaux et Mende (188km).

La victoire lui échappe pour six petites secondes. Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors), qui a lancé une accélération dans les derniers kilomètres de la 14e étape du Tour de France ce samedi, n'a pas réussi à revenir dans la roue de l'Espagnol Omar Fraile (Astana), grand vainqueur à la ligne d'arrivée de Mende.

Tout proche d'un second succès, après sa victoire au Grand-Bornand mardi, le Français n'a pas caché sa déception au micro de RMC. 

"Je suis un petit peu déçu de passer proche de la victoire, j’ai bien senti dans les derniers kilomètres que Fraile était costaud. Mes équipiers ont fait un gros travail toute la journée. C’était l’objectif d’aller dans l’échappée aujourd’hui, donc c’est plutôt une bonne journée".

"J'ai tout donné"

Julian Alaphilippe est revenu sur le petit moment de flottement qui a été constaté dans l'échappé. 

"Forcément, ça crée de la mésentente quand on est nombreux, il y a des intérêts différents, certains veulent gagner l’étape, d’autres veulent économiser des forces pour le final."

Mais le coureur préfère conclure sur une note positive.

"Personnellement je suis content d’avoir porté le maillot à pois une journée de plus. Je suis content du travail de mes deux coéquipiers, Philippe Gilbert et Yves Lampaert, qui m’ont fait confiance et qui ont fait un énorme travail. J’ai échoué de peu pour une seconde belle victoire, mais je n’ai pas de regret parce que j’ai tout donné et que c’était difficile."

A lire aussi >> Tour de France en direct: Omar Fraile résiste au retour de Julian Alaphilippe et s'impose à Mende

C.P. avec JFP, PYL, YP et GQ