RMC Sport

Affaire de la sextape: "Le Ballon d'or, pas la grande préoccupation du tribunal", assure l'avocat de Benzema

Après le troisième jour de procès dans l'affaire de la sextape, l’avocat de Karim Benzema a été interrogé sur les conséquences du jugement, mis en délibéré au 24 novembre, sur la course au Ballon d’or dont l’attaquant français du Real Madrid et des Bleus est l’un des favoris.

Karim Benzema n’est pas encore fixé. Alors que le procès de l’affaire de la sextape s’est bouclé ce vendredi, le tribunal correctionnel de Versailles a décidé de mettre le jugement en délibéré au 24 novembre. Un mois d’attente pour l’attaquant français, soupçonné de complicité de tentative de chantage.

Une décision qui tombe également en pleine course au Ballon d’or dont l'avant-centre du Real Madrid et de l'équipe de France est l'un des grands favoris. Rappelons que le nom du lauréat sera connu le 29 novembre, soit cinq jours après le jugement, et surtout que les votes seront clos ce dimanche soir.

"Je ne crois pas qu’il y ait de lien entre les deux événements"

Mais pour l’avocat de l’international français (92 sélections – 33 buts), il n’y a aucun lien entre le jugement mis en délibéré et la course au Ballon d’or: "Je ne crois pas que ce soit une grande préoccupation pour le tribunal, a souri Me Sylvain Cormier à l’issue de la troisième journée de procès. Pour nous, oui c’est important mais je ne crois pas qu’il y ait de lien entre les deux événements. En tant qu’avocat, je ne suis pas gestionnaire de sa carrière, de ses résultats sportifs, je suis garant du résultat judiciaire. Ce que nous voulions, c’est qu’il y ait un délai de réflexion raisonnable par rapport aux arguments que l’on a avancés."

Le procès terminé, prochain rendez-vous pour Karim Benzema, dimanche après-midi (16h15) pour le Clasico Barça-Real au Camp Nou

ABr