RMC Sport

Brésil: la Fédération demande le report de la déposition de Neymar

Accusé de viol et objet d'une plainte déposée à Sao Paulo pour des faits qui se seraient déroulés à Paris, Neymar serait prié de témoigner devant la justice vendredi, selon la presse brésilienne. La police a débarqué ce lundi au centre d'entraînement de la sélection du Brésil, où l'attaquant du PSG prépare la Copa America. La Fédération demande le report de sa déposition.

La police a débarqué ce lundi, au centre d'entraînement du Brésil, dans le cadre des accusations de viol dont fait l'objet Neymar. D'après ESPN Brésil, les forces de l'ordre sont arrivées à 11h45 et ont quitté les lieux à 12h30 (pendant la conférence de presse de Tite), sans avoir interrogé le joueur du PSG. 

La Seleçao, par le biais de son directeur Edu Gaspar, aurait indiqué à la police que l'attaquant serait "disponible à 100%" pour témoigner, dans le cas où il lui faudrait quitter la séance. Mais Globo Esporte rapporte que l'ancien joueur du Barça est convoqué vendredi et que la police était venue déposer le document. 

Le calendrier pose problème à la sélection

Une date qui n'arrange pas vraiment le Brésil, qui a demandé un report de la déposition du champion olympique. "Nous avons suggéré le report de cette déposition", a précisé la Fédération à l'AFP. Car la Seleçao, qui affronte le Qatar en match de préparation ce jeudi, accueillera également le Honduras dimanche, pour son dernier test avant le début de la Copa America. Neymar est donc censé se trouver à Porto Alegre vendredi, avec son équipe.

Son téléphone va être fouillé

Une plainte pour viol a été déposée à Sao Paulo contre Neymar, pour des faits qui se seraient produits à Paris, le 15 mai dernier. Le joueur et son père ont dénoncé un "piège". Et la star du PSG s'est lancé dans une défense maladroite, en publiant une vidéo sur Instagram dans laquelle il entendait "prouver" ses dires en dévoilant ses échanges avec la victime présumées et des photos intimes avec celle-ci.

Une vidéo finalement supprimée ce lundi et qui pourrait lui valoir des ennuis supplémentaires. Selon la presse locale, la police entend fouiller le téléphone de Neymar pour récupérer les documents divulgués publiquement.

dossier :

Neymar

A.Bo