RMC Sport

Brésil: Rivaldo pas du tout fan du numéro 10 de Paqueta

Ancien meneur de jeu de la Seleçao, Rivaldo n’a pas apprécié de voir Lucas Paqueta s’emparer du numéro 10 lors de la défaite du Brésil contre l’Argentine (0-1). Et l’ex-star du Barça ne s’est pas privée pour le faire savoir.

La défaite du Brésil contre l’Argentine (0-1) en Arabie Saoudite a visiblement laissé des traces au sein de la Seleçao. Si le sélectionneur Tite et Thiago Silva ont choisi de s’en prendre à Lionel Messi, Rivaldo a préféré s’en prendre à Lucas Paqueta. Auteur d’une prestation quelconque face à l’Albiceleste après son entrée sur le terrain après la mi-temps, le milieu de terrain de l’AC Milan n’a pas réussi à dynamiser le jeu de son équipe en l’absence de Neymar.

Pire, le milieu de 22 ans s’est attiré les foudres de l’ancienne gloire de la sélection. "J’ai vu le match entre le Brésil et l’Argentine, j’ai trouvé assez triste ce qu’il s’est passé avec le numéro 10, a lâché l’ancien Barcelonais sur les réseaux sociaux. Ils ont donné ce numéro à Lucas Paqueta contre l’Argentine, un maillot qui est respecté par le monde entier. On ne peut pas laisser ce maillot sur le banc."

Paqueta indigne héritier de Pelé, Zico, Ronaldinho…

Décevante dans le jeu, la Seleçao s’est inclinée au terme d’un match assez terne contre son grand rival sud-américain. Et pour Rivaldo, Lucas Paqueta fait un coupable idéal. "Tout le monde connait ce maillot parce qu’il a été honoré par Pelé, Rivelino, Zico, Rivaldo, Kakan Ronaldinho, Neymar", a poursuivi l’ancien crack du Barça. Pas responsable des choix du sélectionneur et du reste du staff brésilien, Lucas Paqueta a payé les pots cassés cette semaine.

Difficile pour lui de faire oublier Neymar et les illustres anciens du Brésil. Histoire de finir sur une note positive et de ne pas étouffer totalement le Milanais, Rivaldo lui a promis un futur brillant: "Le staff connait le poids de ce numéro et peut brûler un joueur de 22 ans qui pourrait bien avoir un grand avenir en sélection." Rivaldo promet un avenir radieux à Lucas Paqueta, simplement pas avec le numéro 10 sur le dos.

Jean-Guy Lebreton