RMC Sport

Bundesliga: le Bayern cartonne Stuttgart à 10 contre 11, le PSG est prévenu

Le Bayern Munich a pulvérisé Stuttgart (4-0), avec un triplé de Robert Lewandowski. Le club allemand, adversaire du PSG en Ligue des champions, était pourtant réduit à dix dès la 12e minute.

Jouer à dix contre onze pendant presque toute la rencontre n'est pas un problème pour le Bayern Munich. En infériorité numérique dès la 12e minute, après l'exclusion d'Alphonso Davies, coupable d'une semelle fort dangereuse, le club bavarois n'a eu aucun mal à pulvériser Stuttgart sur le score de 4-0. Cette démonstration de force survient au lendemain du tirage au sort des quarts de finale de la Ligue des champions, qui a programmé une double confrontation entre le tenant du titre allemand et le Paris Saint-Germain (qui sera à suivre en exclusivité sur RMC Sport 1).

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Le leader de la Bundesliga, après 26 matchs joués, a en fait été galvanisé par le carton rouge. Seulement six minutes après la sortie du jeune latéral canadien, Robert Lewandowski a parfaitement coupé un centre de Serge Gnabry (18e).

Lewandowski à cinq buts du record de Müller

Cette ouverture du score était en fait le début d'une pluie de buts. Dans la foulée, le passeur décisif allemand a pu creuser l'écart au terme d'une action collective d'une fluidité impressionnante (22e). Puis sur l'action du coup d'envoi, le premier buteur a récidivé: Robert Lewandowski a profité d'une défense aux abois du 8e du classement pour battre encore Gregor Kobel (23e).

Insatiable, l'attaquant polonais s'est permis d'inscrire un troisième but à la 39e minute. Il a ainsi réussi le coup du chapeau parfait, en marquant du pied gauche, du droit et de la tête. Ses 33e, 34e et 35e buts de la saison en Bundesliga lui permettent de se rapprocher un peu plus du grand record de Gerd Müller, qui avait scoré 40 fois dans une même saison de championnat (1971-1972).

Même sans la possession (43%), le Bayern Munich aurait pu faire grimper l'addition en seconde période, et Robert Lewandowski est notamment passé à côté d'un quadruplé qui semblait pourtant tout fait (64e). Le PSG, à deux semaines et demi de la première échance, est prévenu.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport