RMC Sport

Coupe de France: le reproche de Galtier à ses joueurs malgré la qualification du LOSC

Si Lille a dominé sans trembler le Gazélec Ajaccio (3-1) en 16e de finale de la Coupe de France, Christophe Galtier n'a pas totalement apprécié la prestation de ses joueurs. Le coach nordiste avait décidé de laisser certains cadres sur le banc.

Il attendait un peu plus de ses joueurs. Malgré la qualification de son équipe pour les huitièmes de finale de la Coupe de France, après une victoire 3-1 acquise sans trop forcer sur le terrain du Gazélec Ajaccio, pensionnaire de National 2, Christophe Galtier n’était pas totalement satisfait en conférence de presse.

"On a su bien gérer ce match face à une équipe qui a joué crânement sa chance. On a ouvert rapidement la marque mais on aurait pu se mettre à l'abri bien avant la fin de la rencontre", a analysé le coach du LOSC. Avant d’adresser un petit tacle à certains éléments, sans les nommer: "J'avais opté pour un turn-over mais les joueurs appelés n'ont pas tous été à la hauteur."

Dans un calendrier chargé, même si Lille a pris la porte en Ligue Europa, Galtier avait notamment décidé de donner du temps de jeu à Jérémy Pied, Tiago Djalo, Isaac Lihadji et Timothy Weah, et de laisser certains cadres sur le banc au coup d'envoi (Sven Botman, Mehmet Zeki Celik, Jonathan Bamba, Jonathan Ikoné, Jonathan David...). Dans les buts, le Grec Orestis Karnezis était titulaire à la place de Mike Maignan.

"J'ai trouvé mon équipe timide"

Après avoir rapidement ouvert le score sur un but contre son camp (9e), les Dogues ont peut-être trop voulu gérer leur avantage. Il a fallu attendre les vingt dernières minutes pour les voir faire le break grâce à Xeka (71e), puis tuer tout suspense sur un nouveau csc (84e). Le Gazélec a réduit l’écart en fin de match (87e), mais il était déjà trop tard.

"Sur les 20 dernières minutes de la première période, notre jeu a été trop léger. Il n'y a pas eu assez d'exigence et un manque de dynamisme. Ça a été un peu mieux en seconde période parce que ça s'est ouvert. J'ai trouvé mon équipe timide dans le jeu et pas très entreprenante en première période", a insisté Galtier.

"On n'a pas à rougir de cette élimination. Le match en lui-même laisse également des motifs de satisfaction. Contrairement aux autres matches, on a eu plus de niaque. On peut sortir la tête haute même si on peut regretter d'avoir pris deux buts sur des coups de pied arrêtés", a réagi de son côté l’entraîneur du Gazélec, René Leandri. Pour Lille, le prochain rendez-vous est fixé dans une semaine avec un choc face à Monaco pour le compte de la 29e journée de Ligue 1.

RR avec LB