RMC Sport

Lille: Galtier pousse un coup de gueule contre sa suspension face à Monaco

Christophe Galtier a critiqué ce vendredi la suspension infligée à son encontre par la commission de discipline de la LFP. Une décision pour des mots envers un arbitre qui privera l’entraîneur du Losc de banc lors du choc contre Monaco en Ligue 1.

Voilà qui pourrait bien bouleverser le sprint final en Ligue 1. Leader avec deux points d’avance sur le PSG, Lille sera privé de Christophe Galtier lors du choc contre Monaco prévu le 14 mars lors de la 29e journée de la saison. Suspendu après ses critiques contre l’arbitrage lors du nul des Dogues contre Brest (0-0), l’entraîneur s’est payé la décision de la commission de discipline de la LFP ce vendredi en conférence de presse.

"C'est incompréhensible, a jugé le coach lillois. On a fait une visioconférence et je n'ai pas cherché à me dédouaner de mes propos. Mais il y a une différence dans l'interprétation. Je n'ai pas traité l'arbitre mais j'ai dit qu'il avait été malhonnête concernant le temps additionnel et le gain de temps de Brest. Il y a une différence à dire à l’arbitre 'vous êtes malhonnête', même si ma voix portait."

Pas une insulte selon Galtier

L’entraîneur du Losc a également regretté le parti pris par l’instance dans cette affaire. Selon lui, en plus de ne pas cibler l’arbitre, le mot employé n’a rien d’injurieux.

"Jusqu'à preuve du contraire, est-ce que malhonnête est une insulte? Je prends une sanction lourde, lourde, parce que je l’aurais traité, a encore lancé l’entraîneur lillois à deux jours du 16e de finale de Coupe de France face au Gazélec. Non je ne l’ai pas traité, j’ai simplement dit à une personne qu’elle avait été malhonnête depuis le banc de touche. Entre ce que l’on me dit et les actes, il y a un décalage."

Galtier: "Ils ont pris un malin plaisir à me suspendre"

Sans revenir sur ses propos, exprimés sous le coup de la frustration, Christophe Galtier y voit une volonté de nuire à Lille dans la course au titre et au podium en Ligue 1.

"Evidemment, je n'aurais peut-être pas dû le dire de cette manière-là avec la frustration et la déception, mais je n'ai pas traité l'arbitre de malhonnête. Je trouve la sanction lourde et disproportionnée, a enfin répété le coach du Losc. Surtout quand on connait l'importance du match qui arrive. Je suppose que ceux qui ont jugé à la commission de discipline connaissaient le calendrier et ont pris un malin plaisir à me suspendre pour ce match-là."

En cas de contre-performance face à Monaco, Lille pourrait perdre sa place de leader du championnat au profit du PSG ou même de Lyon. Surtout, une victoire des Monégasques les relancerait totalement dans la course au titre. On comprend mieux la colère froide de Christophe Galtier.

JGL avec Jean Bommel