RMC Sport

Argentine-Pays-Bas: Mateu Lahoz, l’arbitre qui crispe Messi

L’Espagnol Antonio Mateu Lahoz dirigera vendredi (20h) le quart de finale de la Coupe du monde entre les Pays-Bas et l’Argentine, où sa nomination rappelle des mauvais souvenirs à Lionel Messi.

Lionel Messi (35 ans) va retrouver une veille connaissance sur le terrain vendredi (20h) lors du quart de finale de la Coupe du monde entre l’Argentine et les Pays-Bas. La star argentine va être arbitrée pour la 40e fois de sa carrière par l’Espagnol Antonio Mateu Lahoz. L’homme de 45 ans est une référence du sifflet en Espagne où il officie en Liga depuis 2008-2009, sur la scène européenne (41 matchs de Ligue des champions dont la finale 2020-2021) et internationale avec ce deuxième Mondial de la carrière.

De ce long passif en commun, l’Argentine et Messi conservent un petit goût amer d’une des dernières fois où les deux hommes se sont croisés. Le 29 novembre 2020, quatre jours après la mort de l’idole Diego Maradona, le septuple Ballon d’or avait été averti par Mateu Lahoz pour avoir retiré son maillot afin de dévoiler celui des Newell’s Old Boy, club formateur de la Pulga où Maradona avait aussi brièvement joué.

L’arbitre avait appliqué le règlement à la lettre pour sanctionner cette célébration particulière après un but inscrit contre Osasuna (4-0) et l’avait consigné de manière très précise dans son rapport du match. "À la 73e minute, le joueur (10) Messi Cuccittini, Lionel Andrés a été averti pour la raison suivante: pour avoir enlevé son maillot, après avoir marqué un but, montrant un nouveau maillot de l'équipe Newells Old Boys, de la saison 93/94, avec le numéro 10 sur son dos." Polémique en Argentine.

Un but refusé en 2014... qui aurait offert le titre au Barça

Messi avait croisé (sans souci) la route du Valencien deux autres fois cette même saison, les dernières jusqu’aux retrouvailles prévues vendredi. La presse argentine évoque ce passif entre les deux hommes et rappelle un autre épisode qui s‘était mal terminé pour Messi. En mai 2014, Mateu Lahoz avait refusé un but à l’Argentin qui aurait offert le titre de champion au Barça lors du choc face à l’Atlético (1-1). Le nul avait finalement sacré les Colchoneros.

"Mateu Lahoz s’était excusé auprès de Tata (Gerard Martino, alors entraîneur du Barça, ndlr), pour le but refusé à Messi, avait confié quelques années plus tard Jorge Pautasso, entraîneur adjoint de Martino. Il avait dit qu’il avait fait une erreur. Avec le VAR, le titre en Liga serait allé au Barça pas à l'Atlético. Il avait aussi mis en lumière les difficultés qu’ils (les arbitres) avaient à s’adapter à un club comme le Barça."

Guardiola a aussi une dent contre Mateu Lahoz

Une autre ancienne légende du club nourrit d’ailleurs un certain ressentiment contre Mateu Lahoz: Pep Guardiola. L’actuel manager de Manchester City, qui s’était fait exclure lors d’un match de Ligue des champions contre Liverpool en 2018, avait tenu des mots durs quelques années plus tard contre son compatriote. "Je le connais d'Espagne, donc je pouvais imaginer cela, avait-il lancé. J'étais poli, j'avais raison. Mateu Lahoz est un gars spécial. C'est un arbitre qui aime se sentir différent, il aime être spécial. Quand tout le monde voit des choses, il va voir le contraire. C’était trop pour m’expulser parce que je n'ai pas dit de mauvais mot."

NC