RMC Sport

Corée du Sud-Portugal: la raison de la colère de Ronaldo au moment de son remplacement

Le match de la troisième journée du groupe H à la Coupe du monde entre le Portugal et la Corée du Sud (1-2) a été marqué l'agacement de Cristiano Ronaldo lors de son remplacement en deuxième période. CR7 a expliqué la raison pour laquelle il s'est énervé tout éteignant un début de polémique.

Pas content Cristiano Ronaldo. La star du Portugal a affirmé que son mécontentement visible au moment de son remplacement contre la Corée du Sud (défaite 2-1) vendredi à la Coupe du monde était lié au fait qu'un adversaire le pressait de quitter le terrain.

"Cela s'est passé avant mon remplacement. Le joueur coréen était en train de me dire de sortir rapidement et je lui ai dit de se taire, car il n'a aucune autorité. Il n'a pas à dire quoi que ce soit", a expliqué CR7 dans la zone presse du stade, interrogé par des télévisions portugaises. "Il ne doit pas y avoir de polémique. C'est dans le feu de la rencontre. Indépendamment de ce qu'il s'est passé, les choses restent toujours sur le terrain", a-t-il ajouté.

Corée du Sud-Portugal : la colère de Cristiano Ronaldo
Corée du Sud-Portugal : la colère de Cristiano Ronaldo © ICON Sport

Santos : "Il était en colère contre un joueur de la Corée du Sud"

Auparavant, en conférence de presse, son sélectionneur Fernando Santos avait affirmé que le capitaine portugais avait été "insulté" par un joueur sud-coréen non identifié. "Il était en colère contre un joueur de la Corée du Sud, tout le monde l'a vu, a expliqué le sélectionneur. Ce joueur était en train de l'insulter et lui disait de sortir (du terrain, ndlr), c'est pourquoi il était en colère." "J'ai vu l'interaction avec un joueur de la Corée et je n'ai aucun doute à ce sujet. Le joueur n'était pas agressif, il était seulement verbalement agressif", a-t-il ajouté, relancé par des journalistes. "Il lui parlait en anglais et Cristiano a dit: "Eh bien, peut-être qu'il n'est pas dans un bon jour..."", a-t-il conclu.

Cristiano Ronaldo a été remplacé la 65e minute, confiant son brassard de capitaine a Pepe d'un air furieux avant de sortir du terrain et de rejoindre le banc. Le milieu de terrain sud-coréen Hwang In-beom a lui affirmé n'avoir "pas vu" car il était "trop fatigué". "Je regardais par terre, donc je n'ai pas vu et je n'ai rien à dire", a-t-il ajouté.

ABr avec AFP