RMC Sport

Coupe du monde: le tirage au sort pour départager deux équipes, c'est déjà arrivé

L’Angleterre et la Belgique se retrouvent à égalité de points avant de s’affronter lors la dernière journée des poules de la Coupe du monde 2018. En cas de match nul, il faudrait comptabiliser le nombre de cartons voire même départager les deux équipes par tirage au sort. Ce serait une première depuis 28 ans au Mondial.

Un match nul jeudi soir entre l’Angleterre et la Belgique pourrait donner un final historique dans le groupe F de la Coupe du monde. Les deux sélections caracolent en tête de leur poule après des succès retentissants face au Panama et à la Tunisie et se retrouvent à égalité parfaite (points, différence de buts, nombre de buts marqués).

Si le doublé de Romelu Lukaku a permis aux Belges de l’emporter (5-2) contre les Tunisiens, Harry Kane a fait mieux face au Panaméens (6-1) avec un triplé. Les Three Lions occupent provisoirement la tête du classement au nombre de cartons, avec un avertissement de moins que les Diables Rouges mais leur duel risque de tout bouleverser. A un carton jaune près, Belges et Anglais pourraient bien être départagés après un tirage au sort.

Les Pays-Bas pas vernis en 1990

Une telle issue constituerait seulement le deuxième cas dans l’histoire de la Coupe du monde, une première depuis 28 ans. Vainqueurs de l’Euro en 1988, les Pays-Bas débutent le Mondial 1990 en Italie dans la peau d’un favori. Placés dans le groupe F avec l’Angleterre, l’Irlande et l’Egypte, les Oranje concèdent trois matches nuls. A égalité parfaite avec les Irlandais, leur dernier adversaire (1-1), pour la deuxième place de la poule et un billet en huitièmes.

L'emprunte de Blatter

Organisateur de ce tirage au sort, Sepp Blatter. Alors numéro 2 de la Fifa, l'ancien dirigeant a déposé deux morceaux de papier avec le nom des deux équipes dans des boules dorées à un quart d'heure de la fin du match Irlande-Pays-Bas. Idem avec deux autres papiers portant les chiffres deux et trois.

Le Suisse a ensuite invité l'une des hôtesses du Mondial pour venir effectuer le tirage. Marco van Basten et les siens perdent le tirage au sort mais se qualifient quand même au titre de meilleur troisième. Pendant les phases finales, l’Irlande sortira la Roumanie avant d’être battue par l’Italie en quarts. Les Néerlandais héritent d’un gros morceau avec la RFA, future vainqueur, et tombent dès les huitièmes (2-1).

Un tirage Espagne-Portugal avant Belgique-Angleterre ?

Belges et Anglais sont prévenus, il vaut mieux gagner le tirage au sort. Sinon, il reste un moyen encore plus efficace pour s’assurer de la première place du groupe F et affronter le deuxième du groupe H: gagner. Ce lundi, l'Espagne et le Portugal pourraient aussi être départagés par un tirage au sort dans le groupe B. Le gagnant verrait les huitièmes, le perdant rentrerait à la maison. Pour connaitre un tel rebondissement, les deux équipes devraient s'incliner sur le même score face à l'Iran et au Maroc. Mais là encore, la Roja possède un carton jaune d'avance au classement du fair-play. Tout reste possible.

JGL