RMC Sport

Coupe du monde: mauvais conseil de Hummels, tentative de Reus... les coulisses du coup franc de Kroos

L’Allemagne s’est imposée de justesse ce samedi contre la Suède (2-1) lors de son deuxième match de poule de la Coupe du monde 2018 en Russie. Toni Kroos a inscrit le but de la victoire à quelques instants de la fin du match sur une magnifique combinaison. Un but qui n’aurait jamais dû arriver si le milieu avait écouté ses coéquipiers.

Menée au score puis réduite à dix après l’expulsion de Jérôme Boateng, l’Allemagne est passée au bord de l’élimination de la Coupe du monde ce samedi face à la Suède. Mais un dernier but inscrit par Toni Kroos a sauvé la Mannschaft face aux Scandinaves (2-1). Sur la dernière chance de son équipe, le milieu allemand se trouve avec un bon coup franc à jouer sur le côté. Tirer directement, centrer fort devant le but, les solutions ne manquent pas pour le joueur de 28 ans.

Hummels hurle depuis la touche

Habitué à déposer le ballon sur la tête de Sergio Ramos en club, Kroos pourrait envisager le centre pour Mario Gomez ou Antonio Rudiger. Blessé et laissé sur le banc lors de cette rencontre, Mats Hummels abonde en ce sens. "Je lui ai crié très fort qu'il devait centrer, a lancé le défenseur central ce dimanche, avant de finir par une plaisanterie. Après, j'en ai pris pour mon grade dans le vestiaire."

Pas convaincu par l’idée du centre, l’Allemagne n’ayant que très rarement pris le dessus dans le jeu aérien contre les Suédois, Toni Kroos se prépare à frapper au but. 

Reus voulait son doublé

Avant d’enfin pouvoir inscrire son but salvateur, Toni Kroos doit encore négocier avec Marco Reus, l’autre maitre es coup franc de la sélection allemande. Déjà auteur du but de l’égalisation, l’ailier du Borussia Dortmund veut prendre sa chance et armer un tir au-dessus du mur scandinave. En raison de l’angle fermé, Kroos refuse.

"Je lui ai dit... humm, je ne suis pas convaincu, raconte le milieu du Real après la rencontre. Ensuite, nous nous sommes décidés pour une combinaison qui permettait d'ouvrir l'angle de tir." Bonne pioche ! Un petit une-deux avec Marco Reus pour décaler le ballon et Toni Kroos décoche une frappe magnifique, droit dans la lucarne opposée.

En difficulté pendant l’ensemble de la rencontre, l’Allemagne s’en sort grâce à une inspiration géniale. Mieux, avec cette victoire, les protégés de Joachim Löw se trouvent en ballotage favorable. Il suffira sans doute d’une victoire contre la Corée du Sud pour rejoindre les huitièmes de finale. Merci qui? Merci Toni! 

JGL