RMC Sport

Coupe du monde: pour Le Graët, l'élimination des Bleues n'est pas "un échec"

Au micro de RMC Sport, Noël Le Graët a défendu l'équipe de France malgré l'élimination en quarts de finale de la Coupe du monde contre les États-Unis (1-2). Pour le président de la Fédération française de football, les Bleues ont fait face à "la meilleure équipe du monde".

L'objectif d'atteindre la finale du Mondial n'a pas été rempli, mais tomber en quarts de finale face à la meilleure sélection du monde n'est pas un échec. C'est la teneur du propos martelé samedi sur l'antenne de RMC Sport par Noël Le Graët, au lendemain de l'élimination par les Américaines (1-2). "Perdre contre les États-Unis, je ne considère pas que ce soit un échec", affirme le président de la Fédération française de football. 

"On peut accepter, on peut dire effectivement que l’on aurait pu mieux faire sur ce match, mais je pense que vous êtes capables de retenir que nous avions en face la meilleure équipe du monde. Donc ce n’est pas décevant à ce point-là. Si nous avions été éliminé par une équipe classée 50e au classement FIFA, ça aurait été un échec. Mais là très franchement c’est un match formidable, ça a été bien apprécié par tous les téléspectateurs et spectateurs.", a-t-il expliqué dans le RMC Sport Show. Tout en reconnaissant que le résultat "n'est pas glorieux" pour autant et que les États-Unis "ont mérité de gagner", le patron du football français a aussi souligné que "ce n'est pas une défaite très large".

"Les matchs n'ont pas toujours été exceptionnels"

Noël Le Graët "regrette" finalement que ce choc ait eu dès les quarts de finale. "J'aurais préféré les rencontrer en finale bien évidemment", observe-t-il, sans pour autant insinuer qu'il souhaitait que la France termine deuxième de son groupe pour éviter les États-Unis. "On ne peut jamais dire à une équipe de lever le pied pour laisser nos adversaires gagner. Je ne le ferai jamais", certifie-t-il.

Enfin, interrogé sur la qualité de jeu des Bleues sur l'ensemble de la compétition, Noël Le Graët admet que "les matchs n'ont pas toujours été exceptionnels". Il préfère néanmoins mettre l'accent sur le résultat et la combativité des joueuses: "Je les suis de très près, elles ont donné le meilleur d'elles-même".

>> Les podcasts du RMC Sport Show

Il a également expliqué son choix de maintenir Corinne Diacre dans ses fonctions de sélectionneure: "Je pense que c’est la meilleure pour faire progresser l’équipe de France. Elle vient d’arriver, elle a une expérience d’ancienne joueuse internationale, elle a entraîné plusieurs clubs dont le club de Clermont avec succès. Elle est là depuis un an, il faut peut-être du temps pour mettre des choses en place, ce n’est pas en changeant tout le temps qu’on y arrive. Moi j’ai confiance en elle, et je suis très content qu’elle soit là".

JA