RMC Sport

Affaire des sponsors: ce que l'on sait sur la lettre envoyée par Le Graët à l’avocate de Mbappé

Noël Le Graët a bien envoyé comme prévu un courrier à l'avocate de Kylian Mbappé pour aborder la question des droits d'image en équipe de France. Le président de la FFF s'est montré à la fois ferme et ouvert au dialogue autour de la situation de l'attaquant des Bleus et du PSG.

Forfait lors de la victoire contre la Côte d'Ivoire (2-1), Kylian Mbappé est attendu sur la pelouse ce mardi soir à Lille contre l'Afrique du Sud. En-dehors des terrains, l'attaquant du PSG et de l'équipe de France se trouve au milieu d'un désaccord avec la fédération de Noël Le Graët.

Les discussions se poursuivent autour des sponsors et de la question des droits d'image des joueurs tricolores chez les Bleus. Le président de la FFF avait annoncé dans les colonnes de L’Equipe l’envoi d’un courrier à Delphine Verheyden, l’avocate de Kylian Mbappé. C’est chose faite ce lundi.

>> Les dernières infos sur l'équipe de France

Un courrier ferme mais ouvert au dialogue

Le président de la Fédération Française de Football a réaffirmé la position de la FFF concernant les droits collectifs des joueurs en équipe de France tout en ouvrant la porte au dialogue avec le clan Mbappé.

Pour faire passer son message, le président Le Graët a addressé un courrier ferme, mais avec la volonté de trouver une solution, à l'avocate de l'attaquant du PSG. Noël Le Graët souhaite ainsi pouvoir voir Delphine Verheyden pour évoquer les sujets liés aux droits d’image de Kylian Mbappé. Le dirigeant espère ainsi la rencontrer avant le mois de septembre, date des prochaines journées avec les partenaires. La FFF souhaite préserver le côté collectif et égalitaire des droits d’image versés aux joueurs.

Varane s'attend à des évolutions des deux côtés

Interrogé ce lundi au sujet du désaccord entre Kylian Mbappé et la FFF, Raphaël Varane a compris la position de son coéquipier mais ne semble pas tout à fait d’accord avec la manière dont il a voulu faire entendre sa voix.

"Oui, sur le fond, je pense que c'est une évidence, il y a des choses à changer, à améliorer, mais sur la forme, on peut en discuter, la Fédération est ouverte aux discussions. Nous, les joueurs, ça ne nous affecte pas plus que ça, a lancé le défenseur de Manchester United et des Bleus en conférence de presse. On est tous focus sur le terrain. Mais il va y avoir une évolution et c'est normal. Du côté de Kylian mais aussi de la fédération et du groupe France de façon globale, il y a des discussions, c'est normal, ça fait partie des évolutions de notre génération et du temps dans lequel on vit",

JLG avec Arthur Perrot et Loïc Tanzi